Publicité

Réélection de Vladimir Poutine en Russie: des réactions internationales également sans surprise

Sa victoire ne faisait aucun doute : Vladimir Poutine va donc diriger la Russie six années de plus. Parmi les réactions des dirigeants internationaux, celles qui dénoncent un simulacre d'élection, comme le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell qui parle d'un scrutin basé sur la répression et l'intimidation. À contre-courant, la Chine a salué la victoire de Vladimir Poutine, élu pour un cinquième mandat avec 87 % des suffrages, selon les chiffres officiels.

Les réactions des capitales européennes sont unanimes : Berlin parle d'une « élection sans choix » quand le chef de la diplomatie de l'Union européenne, Josep Borrel, regrette un scrutin basé sur « la répression et l'intimidation » face aux journalistes à Bruxelles.

Une déclaration commune ultérieure des 27 pays de l'Union européenne a déclaré que les Russes s'étaient vu refuser un « véritable choix » après l'exclusion de tous les candidats opposés à la guerre en Ukraine. L'Union européenne a condamné l'organisation du scrutin dans les régions d'Ukraine occupées par Moscou et a déclaré « qu'elle ne reconnaît et ne reconnaîtra jamais ni la tenue de ces soi-disant 'élections' sur les territoires ukrainiens, ni leurs résultats ».

Le bloc des Vingt-Sept n’a toutefois pas tenu compte de l’appel de la veuve du principal ennemi du Kremlin, Alexeï Navalny, à ne pas reconnaître Poutine comme président légitime de la Russie.

Pour trouver des communiqués chaleureux, il faut regarder à l'Est. Notamment à Pékin : Xi Jinping félicite Vladimir Poutine. Le président chinois va même plus loin en voyant dans cette victoire sans risque le « plein soutien » des Russes à leur président.


Lire la suite sur RFI