La réélection d'Emmanuel Macron saluée à l'international

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
© MARTIN LELIEVRE / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La réélection dimanche d'Emmanuel Macron à l'issue d'un second tour de présidentielle marqué par une progression de l'extrême droite a été applaudie dans les capitales européennes, qui ont souligné aussi les défis européens à venir pour le président français. Premiers à féliciter Emmanuel Macron, les dirigeants de l'Union européenne se sont réjouis que l'Europe puisse "compter sur la France cinq ans de plus", selon les mots du président du Conseil européen Charles Michel, qui représente les États membres. "Je me réjouis de pouvoir continuer notre excellente coopération. Ensemble, nous ferons avancer la France et l'Europe", a abondé la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

>> LIRE AUSSI - Présidentielle : ce qu'il faut retenir de la soirée du second tour

Continuer à "défendre la démocratie"

Le président américain Joe Biden a félicité son homologue français, affirmant que leurs deux pays continueraient à coopérer pour "défendre la démocratie". "Je suis impatient de poursuivre notre étroite coopération - notamment pour soutenir l'Ukraine, défendre la démocratie et contrer le changement climatique", a tweeté Joe Biden, qualifiant la France de "partenaire-clé pour faire face aux défis mondiaux".

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken a également félicité Emmanuel Macron, soulignant sur Twitter que Washington s'attendait à la poursuite d'une étroite coopération avec Paris : "Nous sommes impatients de poursuivre notre étroite coopération avec l...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles