Quotidien interdit de diffuser des images de "Koh Lanta"? Alexia Laroche-Joubert dément

Benjamin Ferrari
·Journaliste rédacteur au service Culture
·2 min de lecture
Quotidien interdit de diffuser des images de "Koh Lanta"? Alexia Laroche-Joubert dément

TÉLÉVISION - “Nous n’avons jamais interdit ces images”. Contactée par le HuffPost ce mardi 16 mars, Alexia Laroche-Joubert, directrice d’ALP, société de production de “Koh-Lanta” pour TF1, a démenti les propos du chroniqueur Étienne Carbonnier sur le plateau de “Quotidien” la veille.

Le journaliste avait annoncé qu’il “avait prévu de débriefer “Koh-Lanta”” durant sa chronique, avant d’ajouter: “Mais cette saison la production ne nous autorise plus. Ils ne veulent plus trop jouer le jeu”. Une déclaration qui en avait surpris plus d’un sur les réseaux sociaux compte tenu du succès de la séquence les années précédentes...

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Et la séquence a tout autant stupéfait Alexia Laroche-Joubert selon ses dires. Pour elle, tout était en règle avec Bangumi, la société de production de “Quotidien”. “Depuis toujours, nous avons des échanges commerciaux avec Bangumi au sujet des extraits de “Koh-Lanta””, explique-t-elle au HuffPost. Elle poursuit: “Nous avons été contactés à 10h16 par le service commercial pour une chronique. À 11h58 nous leur répondons que c’est tout à fait envisageable, on leur propose de partir sur le même tarif que lors de nos précédents échanges. Et après, plus de nouvelle, jusqu’à hier soir durant leur émission”.

La directrice d’ALP explique également que la production de “Koh-Lanta” vend ses extraits à des tarifs plus bas pour Bangumi, car “Quotidien” appartient au même diffuseur, le groupe TF1. “Je ne suis pas du tout obligée de le faire contractuellement, mais je consid&egrav...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.