Quotidien : Hélène Darroze revient sur un tic de langage qui énerve les téléspectateurs et Yann Barthès

Hélène Darroze n'a pas sa langue dans sa poche et n'hésite jamais à s'exprimer en toute honnêteté. Son franc-parler et ses prises de position provoquent souvent des secousses, et les internautes prennent d'ailleurs un malin plaisir à commenter ce qu'ils estiment être des faux pas. La cheffe étoilée a récemment été sous le feu des projecteurs avec la diffusion retardée et tant attendue de la finale de Top Chef. C'est à cette occasion d'ailleurs, qu'elle s'est rendue sur le plateau de Quotidien, en compagnie de son poulain, le grand gagnant de cette dernière édition, David Gallienne.

Une répétition agaçante

Hélène Darroze s'est illustrée une première fois durant l'interview en parlant de la gastro-entérite du jeune gagnant. La jurée de l'émission de M6 a en effet mis les pieds dans le plat en indiquant clairement les raisons du report de la finale. Révélation qui ne fut pas du tout du goût de David Gallienne. En fin d'émission, cette fois-ci, ce sont les téléspectateurs qui se sont énervés sur la Toile contre la maman de Charlotte et Quitterie. Pourquoi un tel déferlement de commentaires agacés ? Hélène Darroze est revenue sur l'utilisation particulièrement fréquente des termes « c'est audacieux », entendus à d'innombrables reprises au cours de la dernière saison de Top Chef. Tant et si bien que Yann Barthès s'est vu obligé d'intervenir. « Audacieux on vous a obligé de le dire ou pas ? Parce que en effet on a fait un bout à bout des audacieux », a lancé le journaliste de 45 ans, un

Retrouvez cet article sur Voici

Nicolas Duvauchelle étrille les acteurs français « qui ne pensent qu’à leur gueule »
Jean-Pierre Pernaut élu personnalité télé préférée des Français : son touchant message de remerciements
Top Chef : pourquoi David n'a "pas du tout" eu de pression en cuisinant pour le couple Macron
Les Marseillais : W9 rappelée à l’ordre par le CSA après le « tête de chou-fleur » de Maëva Ghennam à Anissa
VIDEO Cyril Hanouna fond en larmes face à la déclaration d’un de ses chroniqueurs