Quotidien dépose plainte contre Francis Lalanne pour agression contre deux de ses journalistes

·2 min de lecture

L'émission de Yann Barthès dénonce l'agression subie ce week-end par deux de ses journalistes lors d'une interview avec Francis Lalanne. L'un d'entre eux souffre d'un traumatisme crânien.

La séquence a fait grand bruit le week-end dernier. Samedi 5 juin, lors de l'Université citoyenne d'Avignon, Francis Lalanne s'en est violemment pris à Paul Larrouturou, journaliste de l'émission de TMC Quotidien, lors d'une interview où ce dernier demandait au chanteur de réagir aux images de Jean-Marie Bigard appelant l'ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn à "crever".

Ce lundi soir, Yann Barthès annonce en direct que le programme porte plainte pour agression contre le chanteur, devenu depuis quelques mois une figure de la fronde anti-gouvernementale. "Notre caméraman [Paul Bouffard] a un traumatisme crânien et une tendinite post-traumatique à l’épaule gauche. Paul Larrouturou a une entorse au poignet droit. Quotidien a déposé plainte pour agression", indique l'émission sur Twitter.  

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Sur les images diffusées sur TMC, on peut voir Francis Lalanne en train de pourchasser l'équipe de Quotidien. "Enlevez ce qu'il y a dans la caméra!", répète-t-il sur un ton véhément. "Ne me touchez pas monsieur!", lui répond le caméraman de Quotidien sous les regards inquiets de Paul Larrouturou. 

L'Obs, qui était sur place samedi dernier, relate l'échange entre le journaliste et le chanteur après l'agression: "Monsieur Lalanne, vous avez agressé physiquement mon caméraman, vous lui avez mis une droite, ce n’est pas normal!", lance Paul Larrouturou. "Je n’ai pas mis une droite à votre caméraman", lui répond Lalanne. "Je vous avais demandé de baisser votre caméra et vous continuez à filmer. Sachez que ce que vous faites là c’est de la violence!"

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles