« "Quotidien" blaireaux » : les journalistes de TMC hués du meeting de Zemmour

·1 min de lecture
Chambrés par la foule, au cours du meeting d’Éric Zemmour à Villepinte, les journalistes de « Quotidien » ont été exfiltrés par la sécurité du candidat, relate « L’Indépendant ».
Chambrés par la foule, au cours du meeting d’Éric Zemmour à Villepinte, les journalistes de « Quotidien » ont été exfiltrés par la sécurité du candidat, relate « L’Indépendant ».

Le magazine Quotidien risque d?avoir du mal à couvrir la campagne d?Éric Zemmour sereinement. Au fil des années, le talk-show d?info-divertissement s?est forgé une réputation peu flatteuse auprès des militants de droite. La preuve, encore, dimanche 5 décembre, lors du premier meeting de l?ancien journaliste au parc des expositions de Villepinte (Seine-Saint-Denis). Quelques dizaines de minutes après l?ouverture des portes, alors que les milliers de partisans d?Éric Zemmour attendaient encore les premières prises de parole, l?équipe de Quotidien a été vigoureusement huée par certains militants, rapporte L?Indépendant.

Un mouvement de foule

Aux cris de « Quotidien blaireaux », « vendus » ou « tout le monde déteste Quotidien », les militants de Reconquête, le nouveau mouvement d?Éric Zemmour, dont le nom a été annoncé quelques instants avant le début du meeting, ont forcé les journalistes de TMC à reculer, sous la protection des équipes de sécurité du candidat. L?Agence France-Presse précise que c?est un groupe de jeunes qui aurait commencé à moquer les journalistes, avant d?être rejoint par une foule plus importante. Selon L?Indépendant, c?est davantage un mouvement de foule, au moment où les quelque 13 000 participants du meeting prenaient place, qui aurait forcé les équipes de sécurité du meeting à éloigner l?équipe de Quotidien. Une version par ailleurs confirmée par Stanislas Rigault, président de Génération Z.

À LIRE AUSSIMichel Richard ? Rétréci, rapetiss [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles