"Quotidien": Anne Depetrini intègre l'équipe de Yann Barthès

·1 min de lecture
Anne Depetrini, ici au mois de février 2018, à Paris. (Photo: Foc Kan via Getty Images)
Anne Depetrini, ici au mois de février 2018, à Paris. (Photo: Foc Kan via Getty Images)

TÉLÉVISION - La rentrée approche. Celle des talk-shows, aussi. Ce vendredi 27 août, l’émission de Yann BarthèsQuotidien” a annoncé l’arrivée d’une nouvelle recrue dans ses rangs pour la saison qui arrive. Il s’agit de la comédienne Anne Depetrini.

L’émission de TMC dit vouloir ajouter une dose supplémentaire d’humour avec elle, dont la mission sera de “prendre le pouls des nouveaux phénomènes de société”, est-il précisé dans un communiqué. Connue pour certains de ses rôles, comme celui d’Hélène dans la comédie La clinique de l’amour, elle était régulièrement invitée dans le jeu télévisé “Burger Quiz”, diffusé sur la même chaîne.

L’ancienne journaliste, aujourd’hui réalisatrice (L’école est finie, Il reste du jambon?), rejoint ainsi l’équipe d’humoristes du programme, composée d’Alison Wheeler et Pablo Mira. Celui-ci fait son retour cette année “avec une revue de presse des réacs”, apprend-on. Nicolas Fresco, qui travaillait jusqu’à présent avec Willy Papa dans “Le petit Q”, va, lui, animer une séquence comique sur les influenceurs.

Côté info, “Quotidien” doit proposer un nouveau rendez-vous. Il s’appelle “Le 20h15 Express” et sera présenté par Paul Gasnier et une équipe de journalistes sur le terrain. L’objectif: couvrir l’élection présidentielle et décrypter la com’ politique. La première de la saison a lieu ce lundi 30 août, exceptionnellement à 18h25.

À voir également sur Le HuffPost: Fou rire dans “Quotidien” alors qu’Anne-Élisabeth Lemoine pense que son micro est éteint

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles