Quotas, AME, référendum... Ce qu'il faut retenir du débat sur l'immigration à l'Assemblée nationale

franceinfo avec AFP

Quel cap pour la politique migratoire de la France ? Comme voulu par Emmanuel Macron, l'Assemblée nationale a abordé lundi 7 octobre le thème de l'immigration, qui divise jusque dans la majorité. Les discussions ont été lancées à 16 heures par le Premier ministre Edouard Philippe, suivi par le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves le Drian, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et la ministre de la Santé Agnès Buzyn. Six "axes de travail", selon l'exécutif, ont été présentées aux députés, dont une réflexion sur les prestations sociales accordées aux demandeurs d'asile. Une discussion similaire aura lieu mercredi au Sénat. Franceinfo fait le point sur ce qu'il faut retenir de ces débats dans l'Hémicycle.

Edouard Philippe n'exclut pas l'idée de quotas

Le chef du gouvernement s'est dit prêt à discuter d'une éventuelle mise en place de quotas sur l'immigration lors de l'ouverture des débats. "Bien accueillir suppose de maîtriser les flux migratoires", a ainsi assuré le Premier ministre. "Quotas par nationalité, ou par secteurs professionnels, de tout cela nous devons discuter", a encore déclaré Edouard Philippe.


"Il nous faut, s'agissant de l'immigration professionnelle, avoir une approche pragmatique en relation avec nos (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi