"Pour la France, j'y vais quand même" : le faux tract qui annonce le retour de Nicolas Sarkozy

image

Capture d’écran Twitter /@ludovic_marin

“Pour la France, j'y vais quand même”, selon un mystérieux tract retrouvé ce matin, un peu partout dans les rues de Paris, Nicolas Sarkozy resterait dans la course à la présidentielle pour 2017.

De nombreuses photos des tracts ont été postées sur Twitter, dès leur découverte sur les pares-brises et dans les boites aux lettres tôt ce matin.

Le flyer ressemble à une petite affiche de campagne de Nicolas Sarkozy, avec le slogan “Pour la France, j'y vais quand même”, au bas, le compte Twitter de l'ancien président et le hashtag de sa campagne #ToutPourLaFrance, ainsi qu'un message indiquant qu'il ne faut pas jeter le papier par terre.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les internautes ont tenté de rechercher sur internet jyvaisquandmême.fr, celle-ci amène sur la page Wikipédia de la prison de Fleury-Mérogis. Mais le nom de domaine, a été déposé ce matin à 10h, donc après la découverte des tracts.

L'ancien coordinateur de campagne de Nicolas Sarkozy, Gérald Darmanin a démenti après du HuffingtonPost : “Je peux vous assurer que ce n'est pas Nicolas Sarkozy qui est derrière ça”.

“C'est évidemment fake. Les choses sont très claires dans son esprit, il n'entretient rien du tout”, a affirmé un proche collaborateur de Nicolas Sarkozy.