"Comme quitter un homme" : Fabienne Carat revient sur son départ de Plus belle la vie

·1 min de lecture

2020 aura été, pour Fabienne Carat, l'année des changements et des pages tournées. Dans sa vie amoureuse, déjà. En août dernier, la comédienne a annoncé son divorce avec Xavier Houillon. Après 17 ans de mariage, les deux ex ont décidé de se séparer "d’un commun accord" en raison de leurs métiers respectifs très prenants. Quelques mois plus tard, c'est sa vie professionnelle qui connaissait un grand bouleversement. Après quinze années à interpréter Samia Nassri dans Plus belle la vie, Fabienne Carat a décidé de mettre fin à cette expérience.

Un départ annoncé en octobre dernier dans les colonnes de Télé Star, et définitivement acté par la diffusion du dernier épisode, au début du mois de janvier. Les scénaristes ont décidé de programmer une étrange disparition de Samia Nassri. Un choix qui a été commenté, sur les réseaux sociaux, mais aussi par la comédienne elle-même. "J'avoue être complètement d'accord avec le public dans le sens où c'est un départ un peu étrange, avait appuyé Fabienne Carat, très honnête. Même moi en tant qu'interprète, j'ai été déstabilisée. On a l'impression qu'ils ont été pris de court alors que j'avais prévenu de mon départ en amont. Même moi, je ne savais pas ce qui se passait quand je jouais, ce qui a été très perturbant. J'ai été obligée de leur faire confiance mais je suis restée un peu sur ma faim."

Mercredi 27 janvier, Fabienne Carat était l'invitée de Ca fait du bien, sur Europe 1, à l'occasion de la diffusion, le soir-même, de la quatorzième saison (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Astrid Nelsia pose sexy en maillot de bain, et se fait tacler par les internautes
David Mora (Scènes de ménages) papa : ses premières confidences sur l'arrivée de sa fille
Norbert Tarayre prend la défense des restaurants clandestins : « Ils font comme ils veulent »
Mort de Bruce Kirby (Columbo, Arabesque) à l'âge de 95 ans
Cristina Cordula ose un nouveau look : les internautes la trouvent "magnifaïk" !