Quimper, première ville européenne à devenir « zone de liberté » pour les personnes LGBT

C.A.
·1 min de lecture

TOLERANCE - La ville du Finistère a adopté un vœu en ce sens lors de son dernier conseil municipal

L’annonce a été faite par l’un des conseillers municipaux sur les réseaux sociaux. Jeudi soir, la ville de Quimper est devenue l’une des premières villes à devenir une « zone de liberté » pour les personnes LGBT. Elu d’opposition à Quimper (Finistère), Karim Ghachem a soumis un vœu lors du dernier conseil municipal de la préfecture du Finistère afin d’engager sa ville comme « zone de liberté » pour les personnes LGBTQIA +. D’après l’élu de La République en marche, Quimper serait la première ville européenne à statuer en ce sens.

En mars, c’est un autre Breton qui s’était fait remarquer sur le même sujet. Député européen du Finistère, Pierre Karleskind avait demandé au Parlement de déclarer l’Union européenne « zone de liberté » pour les personnes LGBT. Un vœu formulé en réponse aux « zones sans idéologie LGBT » instaurées dans plusieurs villes de Pologne. Une idéologie ouvertement homophobe née dans l’esprit d’un journal polonais, qui avait distribué des autocollants à ses lecteurs en 2019. Un mouvement suivi et repris par plusi(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Laverne Cox et Selena Gomez signent une lettre ouverte pour soutenir les droits des personnes transgenres
Elliot Page explique comment sa mastectomie lui a sauvé la vie
Qu'est-ce qu'une réunion non-mixte ?