"Mais quand est-ce qu'il part ?" : furieux après l'annonce du confinement, Pascal Praud veut la tête d'Olivier Véran (VIDEO)

·1 min de lecture

"Je pense que c'est le gouvernement, qui devrait être dehors !" La petite phrase de Pascal Praud se veut piquante comme une seringue de vaccin... Sur CNews ce vendredi 19 mars, le journaliste est évidemment revenu dans son talk-show quotidien, L'Heure des Pros, sur les annonces du gouvernement de la veille pour tenter de freiner la crise sanitaire. Des mesures de confinement pour 16 départements de l'Hexagone, avec la volonté de laisser plus que lors des deux précédents les habitants de ces zones "respirer".

Ainsi, il sera par exemple possible de sortir de chez soi sans limite de temps, même s'il faudra être muni d'une attestation, et ne pas dépasser une limite de 10 kilomètres autour de son domicile. Dans ces départements, les commerces et rayons de supermarchés dits "non-essentiels" devront également être fermés, et les déplacements inter-régionaux seront interdits. De vraies mesures contraignantes donc, qui ont fortement agacé Pascal Praud, qui militait la veille avec véhémence contre toute forme de reconfinement. Invité dans l'émission, l'épidémiologiste Martin Blachier tente d'expliquer une décision qui, selon lui, ne pouvait pas être différente. Vu la situation, et parce que "rien n'avait été anticipé" selon lui pour permettre aux hôpitaux de tenir le choc. Un constat qui a fait monter Pascal Praud dans les tours.

"Et Olivier Véran il est toujours là... Mais il y a un moment... Quand est-ce qu'il part, Véran en fait ? Quand est-ce qu'il part ? Quand est-ce qu'il démissionne (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Michel Cymes révèle pourquoi Ça ne sortira pas d'ici s'est arrêté (VIDEO)
Paul (Les 12 Coups de midi) donne son avis bien tranché sur le port du masque : "Y'en a qui vont critiquer ce que je dis ! Je m'en fiche !" (VIDEO)
Catherine Hill n'est pas convaincue par le nouveau confinement : "On court derrière le virus qui va beaucoup plus vite que nous"
Bernard de la Villardière : cette très étrange phobie qu'il a lorsqu'il est en voyage
Audiences : accident industriel pour France 2 et sa soirée Nous sommes la génération 2021