Ce qu'il faut savoir sur Mayotte, 101e département français

1 / 2
Vue du port de Mamoudzou en mars 2017 à Mayotte

Mamoudzou (AFP) - Archipel de l'océan Indien qui a choisi de rester français en 1974, Mayotte où se rend mardi le président Emmanuel Macron, est confronté à une forte pression migratoire en provenance des Comores voisines.

- A moins de 70 km d'Anjouan -

Situé à mi-chemin entre l'île de Madagascar et le Mozambique à l'est de l'Afrique, Mayotte est un petit ensemble d'îles faisant géographiquement partie de l'archipel des Comores.

Mayotte se trouve à 1.700 km de La Réunion, 350 km de Madagascar mais à moins de 70 km d'Anjouan, l'une des trois grandes îles composant l'Etat indépendant des Comores.

Cette proximité facilite le flux d'immigration clandestine en provenance des Comores, un des états les plus pauvres au monde.

Le plus souvent arrivés sur de grandes barques de pêches traditionnelles, les kwassa-kwassa, les immigrés comoriens composent plus de 40% de la population du département.

- Croissance démographique -

Mayotte, qui comptait 256.500 habitants fin 2017, selon l'Insee, est le département français avec la plus forte croissance démographique, devant la Guyane. Le nombre d'habitants a doublé en l'espace de vingt ans.

L'archipel est aussi le département le plus jeune de France: un Mahorais sur deux a moins de 17 ans et le nombre des naissances y a bondi de 45% entre 2013 et 2016. En 2018, 9.600 enfants y sont nés, un chiffre légèrement en baisse par rapport à l’année record 2017. Avec 4,7 enfants par femme, la fécondité dépasse largement la moyenne métropolitaine (1,9).

La densité de population y est particulièrement élevée: avec 690 habitants au km2 (2017), c'est la plus forte densité sur un territoire français après la région parisienne. La moitié de la population est concentrée à Mamoudzou, la capitale économique, Koungou, Dzaoudzi et Pamandzi.

- Immigration et émigration -

Près de la moitié de la population ne possède pas la nationalité française. 95% des étrangers viennent des Comores, une bonne part étant en situation irrégulière.

Mais Mayotte est également une terre de forte émigration: de nombreux jeunes, nés dans l'archipel, partent vers le reste de la France, essentiellement en métropole.

- Un lagon de 1.000 km2 -

Enserré dans un lagon de 1.000 km2, le territoire de Mayotte a une superficie totale de 374 km2, répartie principalement en deux îles: Grande-Terre (363 km2) et Petite-Terre (11 km2).

Le chef-lieu officiel est Dzaoudzi sur Petite-Terre, même si dans les faits le siège du Conseil départemental et les services administratifs de la préfecture sont installés sur Grande-Terre, à Mamoudzou, la ville la plus peuplée (71.437 habitants en 2017).

- Le 101e département -

Surnommée "l'île aux parfums", devenue colonie française en 1843, Mayotte est la seule grande île de l'archipel des Comores à s'être prononcée pour un maintien dans la communauté française.

Elle s'est séparée du reste des Comores en 1974, lors d'un référendum où les trois autres îles avaient choisi l'indépendance.

En mars 2011, Mayotte est devenue le 101e département français à la suite d'un référendum organisé en 2009.

L'archipel a été le théâtre d'un long mouvement de contestation populaire au premier semestre 2018, contre l'insécurité et l'immigration clandestine, et pour un rattrapage économique et social avec la métropole.

- Une pauvreté relative -

Le taux de chômage a atteint 35% en 2018 (20% en 2014) alors qu'il s'établit entre 18% et 23% dans les autres DOM.

Près d’un tiers de la population vit dans un logement sans eau courante (Insee, 2017) et l'illettrisme pour les 16 à 64 ans dépasse les 40% (Insee, 2012).

Avec un PIB par habitant de 8.603 euros en 2014 (en augmentation de 5% par an en moyenne), Mayotte reste la région française la plus pauvre mais fait figure de riche face à ses voisins immédiats, les Comores ou Madagascar.