Tout ce qu'il faut savoir sur la 3e dose et le pass sanitaire après Macron

·6 min de lecture
Emmanuel Macron apparaît sur un écran de télévision alors qu'il s'adresse à la nation sur Covid-19 et les réformes à Paris le 9 novembre 2021.  (Photo: CHRISTOPHE ARCHAMBAULT via Getty Images)
Emmanuel Macron apparaît sur un écran de télévision alors qu'il s'adresse à la nation sur Covid-19 et les réformes à Paris le 9 novembre 2021. (Photo: CHRISTOPHE ARCHAMBAULT via Getty Images)

CORONAVIRUS - Lors de son allocution ce mardi 9 novembre, Emmanuel Macron a annoncé que le maintien du pass sanitaire serait conditionné à la dose de rappel du vaccin contre le Covid-19 pour les personnes âgées de plus de 65 ans à partir du 15 décembre. Quinze jours plus tôt, les plus de 50 ans auront la possibilité de prendre rendez-vous, à leur tour, pour cette injection de rappel.

Depuis septembre, les plus âgés et les plus fragiles sont en effet éligibles à une dose de rappel de vaccin anti-Covid, le plus souvent une “troisième dose”, à condition que leur vaccination remonte à plus de six mois. Le HuffPost vous propose de faire le point.

Qui pourra voir son pass sanitaire désactivé après le 15 décembre?

Lors de son allocution, Emmanuel Macron n’a pas précisé si cette contrainte ne concernerait que les plus de 65 ans, ou également les personnes à risque déjà éligible à cette piqûre de rappel. Idem pour les soignants. Mais le gouvernement a précisé ce 10 novembre que les personnes souffrant de comorbidités n’étaient pas concernées par cette contrainte pour des “raisons juridiques et techniques”.

Pour “des personnes qui souffrent d’obésité ou d’une maladie cardio-vasculaire”, le pass “connaît votre âge mais il ne connaît pas vos pathologies”, a-t-il expliqué. “Mais c’est très important que ces personnes qui sont plus fragiles vis-à-vis des formes graves que les autres fassent leur rappel de vaccination”, a expiqué Gabriel Attal. Une troisième injection du vaccin reste toutefois fortement recommandée les concernant.

L’annonce concerne également les personnes âgées de plus 65 ans et ayant reçu le vaccin Janssen (une dose), qui doivent attendre 4 semaines après la première injection pour recevoir une nouvelle dose, avec le sérum Pfizer-BioNTech.

Quand est-ce que la mesure sera appliquée ?

Cette mesure sera appliquée à partir du 15 décembre pour les plus de 65 ans, a précisé le président. Ils bénéficieront d’un délai de six mois et cinq semaines après leur deuxième dose avant sa désactivation, a précisé Gabriel Attal ce mercredi matin sur franceinfo.

Ces derniers mois, plusieurs études ont montré qu’un rappel vaccinal avait des vertus face au Covid-19 chez les personnes âgées. En effet, on sait que l’immunité des vaccins classiques avec deux doses semble se réduire dans le temps. Dans une récente étude analysant une cohorte américaine, des chercheurs ont montré que l’efficacité du vaccin contre l’infection diminuait avec le temps, passant de 88% à 48% en moyenne entre février et octobre. Le vaccin continue de fortement diminuer le risque de maladie grave, même si la protection baisse également: 70% pour Pfizer, 52% pour Janssen et 75% pour Moderna chez les plus de 65 ans.

Prenons quelques exemples concrets pour bien comprendre:

- Vous êtes âgés de 67 ans et avez reçu votre deuxième dose de vaccin le 15 avril 2021. Vous pouvez donc faire votre 3e dose depuis le 15 octobre. Le 15 décembre prochain, cela fera donc huit mois que vous avez reçu votre deuxième dose. Si vous souhaitez que votre pass sanitaire reste valide, il vous faudra donc faire votre rappel vaccinal d’ici au 15 décembre prochain.

- Vous êtes âgé de 72 ans et l’on vous a injecté la seconde dose du vaccin le 13 juillet 2021. Vous avez donc six mois et cinq semaines à partir de cette date - soit jusqu’au 20 février 2022- pour recevoir votre troisième dose avant l’expiration de votre pass sanitaire.

- Vous êtes âgés de 73 ans et vous avez reçu votre deuxième dose du vaccin anti-Covid le 8 mai 2021. Cela fera donc exactement six mois, et cinq semaines que cette deuxième injection a eu lieu et votre pass sanitaire arrivera donc à expiration le 15 décembre. Il faut donc que vous réalisez votre troisième dose avant cette date. Pour ceux qui ne se souviennent pas de la date de leur seconde injection, elle figure sur le pass sanitaire.

Qui est concerné par la campagne de rappel?

La campagne de rappel de vaccination a débuté au mois de septembre 2021. À ce stade, 3,4 millions des 7,7 millions de personnes éligibles ont été revaccinées. Les personnes concernées et fortement encouragées par l’injection de la 3e dose de vaccin anti-Covid sont toujours les mêmes.

Pour le moment, sont éligibles les résidents des Ehpad et des unités de soins de longue durée (USLD) ; les personnes de 65 ans et plus ; les personnes immunodéprimées et leurs proches ; les personnes présentant des comorbidités ainsi que les professionnels de santé.

À partir de décembre, ce sera aussi le cas des plus de 50 ans. “Plus de 80% des personnes en réanimation ont plus de 50 ans, c’est pourquoi une campagne de rappel sera lancée à partir du début du mois de décembre pour nos compatriotes âgés de 50 à 64 ans”, a précisé Emmanuel Macron.

Ceux ayant reçu une dose du vaccin Janssen peuvent également recevoir une nouvelle dose, avec le sérum Pfizer-BioNTech, au moins quatre semaines après leur dernière injection.

Pfizer, Moderna, quel vaccin choisir pour la dose de rappel ?

La troisième injection contre le Covid-19 est effectuée uniquement avec le vaccin de Pfizer-BioNTech pour les plus de 30 ans. Toutefois, la Haute Autorité de Santé (HAS) a rendu un avis positif pour le vaccin Moderna, dans un communiqué publié le 8 novembre, qui semblerait avoir une efficacité vaccinale semble légèrement supérieure.

La HAS recommande donc que le vaccin Spikevax® de Moderna puisse être utilisé pour l’administration d’une dose de rappel en demi-dose (50 µg) chez les sujets âgés de 30 ans et plus.

“Celui-ci se révèle particulièrement intéressant pour les personnes à risque de forme grave de Covid-19, conformément à la stratégie vaccinale recommandée, en primovaccination, comme en rappel” peut-on lire dans le communiqué.

Où prendre rendez-vous pour la vaccination ?

Doctolib, Keldoc ou Maiia sont les plateformes sur lesquelles vous pouvez prendre rendez-vous pour un rappel vaccinal. À condition bien sûr que vous remplissiez les conditions (citées ci-dessus) et que vous ayez reçu votre deuxième dose il y a au moins de six mois.

Sur ces plateformes, différents horaires vous sont proposés en fonction des lieux de vaccination à proximité. Il suffit de cliquer sur “Vous souhaitez réserver uniquement une troisième injection ou dose de rappel”, puis de choisir votre vaccin (Pfizer, Moderna ou “sans préférence”).

Autre possibilité, c’est d’aller prendre rendez-vous directement chez votre médecin ou dans une pharmacie. Les résidents dans les Ehpad et les USLD n’ont en revanche pas besoin de prendre rendez-vous. Un questionnaire leur sera demandé de remplir avant de recevoir l’injection de rappel.

Où se faire vacciner ?

Une fois le délai de 6 mois respecté et la prise de rendez-vous effectuée, les personnes éligibles ont plusieurs solutions pour se voir administrer la 3e dose. Ces dernières peuvent bien évidemment se rendre dans un centre de vaccination, mais aussi chez leur médecin traitant (généraliste ou spécialiste), chez le médecin du travail, dans une pharmacie, dans un cabinet infirmier ou sage-femme, dans un laboratoire de biologie médicale.

Concernant les personnes résidant dans les établissements pour personnes âgées, pas besoin de se déplacer, la dose de rappel vaccinal peut s’administrer sur place.

À voir également sur le HuffPost: 50 millions de vaccinés: la course de graphique qui montre la progression française

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

A LIRE

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles