Ce qu'il faut retenir de la victoire de l'Italie en finale de l'Euro

·1 min de lecture

L'exploit monumental de l'Italie ! Après une finale équilibrée et stressante, la Squadra Azzurra s'est finalement imposée au bout du suspense contre l'Angleterre en finale de l'Euro, au terme de la séance des tirs au but (1-1 a.p., 3 t.a.b. à 2). C'est le manqué du jeune joueur anglais Bukayo Saka, 19 ans, face au gardien italien Gianluigi Donnarumma, qui a donné la victoire à la Nazionale, 53 ans après son seul titre européen acquis en 1968. Une grande performance de la part des joueurs de Roberto Mancini qui se sont révélés tout au long de la compétition. L'Italie partait de loin, après avoir été absente de la Coupe du monde 2018. La Nazionale conclut magnifiquement sa renaissance dans le stade de Wembley, le temple du football anglais.

Pour l'Angleterre en revanche, cette finale est une nouvelle désillusion. Le sélectionneur Gareth Southgate reste maudit avec la sélection anglaise avec cette défaite aux tirs au but. Un échec retentissant dans l'écrin de Londres qui prive le "pays du football" de voir la discipline rentrer à la maison pour de bon. Après le Portugal (2004) et la France (2016), c'est la troisième fois de suite qu'une nation hôte de la finale de l'Euro échoue sur la dernière marche.

>> Abonnez-vous à notre newsletter sur l'Euro pour ne rien manquer de la compétition

L'Italie, 53 ans après !

Le match d'ouverture de l'Euro avait vu l'Italie s'imposer avec la manière contre la Turquie (3-0), chez elle à Rome. Le match de clôture voit la Nazionale triompher ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles