Ce qu'il faut retenir de "Sodoma", le livre qui lève le voile sur l'homosexualité dans l'Eglise

Marion Bothorel
Le livre de Frédéric Martel, traduit en huit langues, sort dans une vingtaine de pays. Le journaliste a enquêté pendant quatre ans sur l'homosexualité au sein de l'Eglise catholique. Franceinfo vous résume l'essentiel de ces 630 pages.

"Bienvenue à Sodoma", lâche, en fin de discussion, un prêtre qui confesse les fidèles dans la basilique Saint-Pierre, au Vatican. Voilà pour la mise en contexte. Dans son livre Sodoma, enquête au cœur du Vatican (Robert Laffont), l'écrivain, sociologue et journaliste Frédéric Martel soutient qu'une majorité de prélats et de prêtres sont homosexuels. Le livre, traduit dans huit langues, paraît jeudi 21 février dans vingt pays. Et il lève le voile sur les pratiques en cours dans le clergé catholique.

L'ouvrage de 630 pages est le fruit d'une longue enquête : Frédéric Martel s'est immergé au Saint-Siège une semaine par mois pendant quatre ans. Aidé de 80 collaborateurs dans trente pays, il a également eu un accès exceptionnel à de nombreuses sources haut placées dans la hiérarchie ecclésiastique. Et, selon l'auteur, "la culture du secret sur l'homosexualité majoritaire au Vatican est une clé de lecture de beaucoup de décisions ou de prises de position morales du Saint-Siège" depuis cinq décennies. Voici les principaux points qu'il développe dans son livre.

Il y a une majorité d'homosexuels dans l'Eglise et au Vatican

"Au Vatican, comme vous allez le voir, il y a beaucoup de gays : 50%, 60%, 70% ? Personne ne sait", (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi