Ce qu'il faut retenir de la première réception des forces politiques par Emmanuel Macron

Emmanuel Macron est à la manœuvre. À l'issue des élections législatives , la majorité présidentielle est relative et très affaiblie à l'Assemblée nationale. Pour éviter le blocage de l'Assemblée, le chef de l'État a rencontré  les leaders des différentes forces politiques du pays ce mardi. Pas moins de six responsables politiques ont été reçus depuis mardi matin, avec des rendez-vous qui duraient une heure environ.

"Nous restons dans l'opposition de manière déterminée"

Olivier Faure, le premier secrétaire du Parti socialiste, n'est pas ressorti subjugué de son entretien avec le président : "Face à moi, que pouvait-il dire ? Il n'allait pas dire 'tu as tort sur tous les sujets', il était obligé d'écouter. Et puis après ce qu'il raconte, je n'en sais rien. Peut-être que, en réalité, c'est une mise en scène qui sert juste sa communication, qui permet de dire 'j'ai écouté, j'ai cherché', et puis après, il n'en sera rien. C'est une possibilité", explique-t-il au micro d'Europe 1.

>> LIRE AUSSI - Comment le RN compte-t-il s'imposer comme le premier groupe d'opposition à l'Assemblée ?

Olivier Faure est sceptique tout comme le patron des Républicains. "Nous restons dans l'opposition de manière déterminée", rapporte Christian Jacob, pour qui il n'est pas question de rentrer dans une logique de coalition.

Une rencontre avec les responsables d'EELV et de LFI

Si Emmanuel Macron ne s'est toujours pas exprimé, François Bayrou, son allié du MoDem, peut être un indicateur de l'état d'...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles