Ce qu'il faut retenir de la convocation de François Fillon par les juges

franceinfo
Présidentielles 2017 : François Fillon accuse François Hollande

La bataille judiciaire ne fait que commencer pour François Fillon. Le candidat de la droite et du centre a été mis en examen, mardi 14 mars, pour détournement de fonds publics, complicité et recel de détournement de fonds publics, recel et complicité d'abus de biens sociaux ainsi que pour manquement aux obligations de déclaration à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Franceinfo revient sur ce qu'il faut retenir de sa convocation par les juges.

Une audition avancée de 24 heures

Initialement convoqué mercredi, François Fillon, dont la campagne est plombée par cette affaire, a finalement été entendu mardi matin. "L'audition a été avancée pour qu'elle se déroule dans des conditions de sérénité", a expliqué Me Antonin Lévy, l'avocat de François Fillon, en précisant sur BFMTV qu'il avait été à l'initiative de ce changement de jour.

La décision a été prise "pour plusieurs raisons", notamment pour éviter que son client subisse une "pression médiatique". "Une troupe de 300 journalistes, ce n'est pas compatible avec la vision que j'ai de la justice", a-t-il commenté, estimant que cela nuisait à la présomption d'innocence. François Fillon a donc été entendu mardi dans la matinée. Dans l'après-midi, le candidat est intervenu comme prévu devant la Fédération nationale des chasseurs.

Une simple déclaration aux juges

Selon Le Figaro, François Fillon a refusé de répondre aux questions des juges d'instruction. Il leur a toutefois lu une déclaration, ce que l'entourage du candidat a confirmé à l'AFP. Elle a été publiée par le quotidien.

"Oui, j'ai employé mon épouse et la réalité de son travail est indéniable", a-t-il ainsi affirmé, estimant que des témoignages et des attestations le confirmaient. Selon lui, "il est tout aussi faux de prétendre que son emploi à La Revue des deux mondes", propriété de l'un de ses proches, Marc Ladreit de (...) Lire la suite sur Francetv info

Le FN visé par une enquête pour travail dissimulé après une plainte de l'ex-chauffeur de Jean-Marie Le Pen
VIDEO. Mis en examen, Fillon se dit "innocent" et dénonce "un calendrier diabolique"
La mise en examen de François Fillon "va nous permettre de parler d'autre chose", se réjouit Jean-Frédéric Poisson
Pouvoir d'achat : chaque candidat à la présidentielle a sa solution
François Fillon : quand les internautes se moquent de ses affaires

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages