"Ce qu'il y a à raconter, c'est le moment que l'on traverse" : la série "Baron noir" revient pour une troisième saison

franceinfo

"Ce qu'il y a à raconter, c'est le moment particulier que l'on traverse en Europe, Outre-Atlantique et dans le monde entier, raconte Éric Benzekri, ancien conseiller de Jean-Luc Mélenchon et Julien Dray, et scénariste de Baron noir. C'est la confrontation entre la démocratie représentative et la démocratie des réseaux sociaux. Pour la première fois dans l'histoire de la planète vous avez des milliards de personnes qui ont un accès direct à la parole et ça change tout", poursuit-il. La série revient dès lundi 10 février sur Canal + pour une troisième saison qui imagine avec toujours autant d'acuité la vie politique française.

"C'est un homme qui a toujours été dans l'ombre et qui d'un coup peut se montrer"

Kad Merad tient toujours son rôle de Philippe Rickwaert, un tacticien issu du parti socialiste. La série fait apparaître une nouvelle voix dans le rapport droite-gauche à travers un nouveau personnage qui fait penser au blogueur Étienne Chouard et au "gilet jaune" Eric Drouet.

Dans cette nouvelle saison, le personnage de Kad Merad passe de conseiller occulte à la lumière. "Quand Éric m'a dit que l'on traiterait la campagne présidentielle, j'ai découvert une autre facette du personnage, raconte l'acteur. C'est un homme qui a toujours été dans l'ombre et qui, d'un coup, peut se montrer, peut travailler à la lumière. Cela lui donne une autre (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi