Amédy Coulibaly enterré à Thiais

Photo fournie par la police le 9 janvier 2015 de Amédy Coulibaly auteur de la prise d'otages de l'hyper casher qui a fait 4 morts

"Il a quitté l'institut médico-légal de Paris en tout début de matinée", a indiqué une source policière. Une deuxième source policière a précisé qu'il avait été inhumé dans le carré musulman du cimetières de Thiais.
Le Mali, dont est originaire sa famille, avait refusé le transfert de la dépouille du tueur sur son territoire.



Qui était Amedy Coulibaly ?

Amedy Coulibaly est né en 1982 à Juvisy-sur-Orge (Essonne). De petite taille, il est le septième d'une fratrie de 10 enfants. Il vivait à Fontenay-au-Roses (Hauts-de-Seine) avec sa compagne Hayat Boumeddienne, 26 ans, épousée religieusement et non civilement.

Un parcours classique en apparence

Coulibaly était titulaire d'un BEP conseil en audiovisuel électronique. Il a notamment travaillé en contrat de professionnalisation pendant 10 mois à l'usine Coca Cola de Grigny entre 2008 et 2009 avant d'effectuer plusieurs missions en interim. En juillet 2009, avec neuf autres jeunes en contrat de professionnalisation, il est reçu à l'Elysée par le président de la République d'alors, Nicolas Sarkozy.

De la petite délinquance à l’islam radical

En parallèle de ce parcours a priori sans problème, Amedy Coulibaly entame en fait un parcours de délinquant dès ses 18 ans avec une première condamnation en 2001 à trois ans de prison dont un an ferme pour vol aggravé. Il enchaîne ensuite les vols et les affaires de stupéfiants. Sept fois condamné pour ce type de délits, il n'apparaît dans une affaire liée à l'islamisme radical qu'en 2010. A ce moment-là, il participe au projet d'évasion de Smaït Ali Belkacem, ancien membre du Groupe islamique armé algérien (GIA) condamné pour l'attentat du RER B à Paris en 1995. Dans cette affaire, Coulibaly est condamné à 5 ans de prison. Incarcéré en détention provisoire en mai 2010, il est sorti il y a peu de temps de prison. En mars 2014, il avait été libéré mais équipé d'un bracelet électronique.

Ses liens avec les frères Kouachi

Amedy Coulibaly connaissait les frères Kouachi, auteurs de la tuerie de Charlie Hebdo. Il aurait rencontré Chérif lors d'un séjour en prison et tous les deux ont partagé la même fascination pour Djamel Beghal, figure française du terrorisme islamiste actuellement en prison. Les deux jeunes auraient notamment rendu visite à leur mentor au moins quatre fois entre janvier et mai 2010. Aujourd'hui, Djamel Beghal nie fermement tout lien avec les attaques terroristes perpétrées par les frères Kouachi et Amedy Coulibaly.

Sa compagne toujours activement recherchée

 26 ans, la compagne d'Amedy Coulibaly, est soupçonnée d'avoir participé de près ou de loin à la fusillade de Montrouge le 8 janvier. Un avis de recherche a été lancé. Tous les deux étaient en couple depuis 2010. Hayat Boumedienne aurait notamment attendu son compagnon à sortie de prison au printemps dernier après 4 ans de détention. Depuis, c'est elle qui l'hébergeait. La police est toujours à ses trousses...