« Questions pour un champion » : Julien Lepers revient sur le « choc » de son éviction

Six ans après son départ, Julien Lepers revient sur son départ de France Télévisions et du célèbre jeu qu'il animait, « Questions pour un champion ». - Credit:LAURENT DUBRULE / EPA

Alors que le jeu télévisé fête son 10 000e numéro, son ancien présentateur évoque dans un entretien accordé au « Parisien » son douloureux renvoi de France 3 en 2016.

Une mise au point en bonne et due forme. Alors que Questions pour un champion fête samedi 29 octobre son 10 000e numéro, Le Parisien s'est entretenu avec son présentateur phare Julien Lepers, qui a animé pas moins de 8 800 émissions du jeu télévisé. Écarté en 2016 par France Télévisions, l'animateur attribue toujours son départ forcé à Delphine Ernotte, la présidente de la télévision publique, qu'il n'a pourtant « jamais rencontrée ».

« Comme Patrick Sébastien ou William Leymergie », Julien Lepers affirme haut et fort avoir payé son statut d' « homme blanc de plus de 50 ans ». « On m'a mis dehors et c'était un choc. J'avais tout donné à cette boîte, trente ans de ma vie professionnelle. Et tu es jeté d'un coup par quelqu'un qui vient d'arriver », regrette-t-il amèrement, alors que la chaîne lui reprochait un style usé et des audiences en baisse.

À LIRE AUSSI : Delphine Ernotte, l'alliée publique n° 1

En 2020, la justice lui a attribué 800 000 euros d'indemnités de licenciement, calculées sur la base d'un salaire mensuel d'environ 40 000 euros pour une semaine d'enregistrement, et de ses vingt-huit ans d'ancienneté, rappelle le quotidien. Julien Lepers réclamait 3,4 millions d'euros et a fait appel pour obtenir cette somme. L'affaire sera tranchée le 14 mars 2023 par la Cour d'appel de Paris.

Julien Lepers admet ne jamais regarder son successeur, Samuel Étienne, à la tête de Questions pour un champion, à l'antenne depuis six ans, et préfère rappeler qu'il est enco [...] Lire la suite

VIDÉO - Julien Lepers : que devient-il depuis qu’il a quitté "Questions pour un champion" ?