LA QUESTION SEXO - Est-ce que ceux qui parlent le plus de sexe sont ceux qui en font le moins ?

·1 min de lecture

Beaucoup parler de sexualité est-il un révélateur d'une grande expérience dans ce domaine ? Dans l’émission Sans rendez-vous mercredi sur Europe 1, la sexologue et psychanalyste Catherine Blanc répond à la question d'une auditrice qui se demande si le dicton "c'est ceux qui en parlent le plus qui en font le moins" se vérifie en matière d'expériences sexuelles. Selon elle, "c'est souvent vrai". 

La question de Vanessa

"On entend souvent le dicton 'c'est ceux qui en parlent le plus qui en font le moins'. Est-ce que vous pensez que c'est vrai concernant la sexualité ?"

>> Retrouvez les questions sexo tous les jours à 15h50 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

La réponse de Catherine Blanc

"C'est souvent vrai. On comprend très bien qu'à partir du moment où on fait l'amour, on est en train de faire l'amour. Donc quand on a fait l'amour et qu'on est rassasié, on passe à autre chose. A partir du moment où on est toujours sur le sujet de la sexualité, cela pose question. Pourquoi a-t-elle besoin du vecteur verbal pour s'exprimer ?

C'est intéressant parce que nous sommes aussi plein de lapsus sur le sujet de la sexualité. C'est un peu ce qui nous échappe, ce que nous ne contrôlons pas, les interdits liés à notre inconscient. Souvent, le verbe est donc là pour s'éprouver ou se définir dans le regard des autres, plus que pour témoigner de la tranquillité de vivre intimement sa sexualité. 

Est-ce plutôt un réflexe masculin ?

C'est vrai aussi pour les filles. Il y a toujour...


Lire la suite sur Europe1