LA QUESTION SEXO - L’éjaculation nocturne, un phénomène qui peut inquiéter les jeunes hommes

·1 min de lecture

La sexologue et psychanalyste Catherine Blanc s’est intéressée jeudi dans l’émission "Sans rendez-vous" sur Europe 1 au problème d’éjaculation nocturne, fréquent chez les jeunes. S’il provoque souvent un sentiment de honte, pour Catherine Blanc il faut au contraire en parler et surtout ne pas s’inquiéter. 

>> Retrouvez les questions sexo tous les jours à 15h50 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Est-ce fréquent ?

"C'est très fréquent et très normal. Cela dépend beaucoup de l'âge. En effet, cela concerne surtout les jeunes qui connaissent leurs premières érections. Ceci étant, les adultes peuvent tout à fait connaître cela, notamment à l'occasion du sommeil paradoxal ou de rêves érotiques. Ce phénomène existe aussi chez les femmes qui connaissent des lubrifications et des orgasmes nocturnes, qui peuvent parfois les réveiller.

Mais tout n'est pas toujours lié à de l'érotisme. Cela peut aussi être exclusivement mécanique, avec un relâchement - ou non, de la tension dans les muscles. C'est tout simplement dû à des raisons physiologiques du système nerveux.

>> Retrouvez l'intégralité de Sans rendez-vous tous les jours de 15h à 16h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Faut-il s’inquiéter ?

L’éjaculation nocturne peut faire beaucoup culpabiliser. Certains hommes ont parfois le sentiment que leur corps leur a échappé. Cela renvoie un peu à l'énurésie, et donc du coup à une inquiétude quant à la faculté à contenir son corps. Pour les jeunes qui nou...


Lire la suite sur Europe1