LA QUESTION SEXO - Les hommes n'osent-ils plus faire le premier pas depuis #MeToo ?

·1 min de lecture

>> Une chose est sûre, la vague #MeToo a profondément bouleversé notre société. Au point que les hommes rechignent désormais à faire le premier pas ? C'est en tout cas l'impression qu'a Sandra, une auditrice qui déplore cette situation. N'ayant pas été "élevée comme ça", elle préfère que ce soit les hommes qui prennent les devants. Pour la sexologue et psychanalyste Catherine Blanc, cet inconfort est tout a fait normal, puisque Sandra doit dévoiler son désir pour obtenir ce qu'elle souhaite. Dans "Sans Rendez-vous", la spécialiste lui conseille donc "d'élargir son champ des possibles" et ne pas attendre qu'un homme vienne la draguer.

La question de Sandra 

Depuis #MeToo, j’ai l’impression que les hommes ne veulent plus faire le premier pas. Je n’ai pas été élevée comme ça, je préfère quand ce sont eux qui prennent les devants. Qu’en pensez-vous ?

 

>> Retrouvez l'intégralité de Sans rendez-vous en replay et en podcast ici

La réponse de Catherine Blanc

La vague #MeToo a obligé les femmes à s'exposer dans leur désir. Jusqu'à présent on était dans un système où l'homme propose et la femme dispose. Il y avait des propositions qui étaient possiblement refusées ou au contraire acceptées. Mais désormais il faut que cette femme-là, ici Sandra, s'expose. Il lui faut donc se révéler sans trop qu'elle sache qui pourrait la désirer en retour. Et ce n'est pas forcément simple, puisqu'une femme qui était trop désirante était souvent considérée comme trop ouverte. Elles se faisaient don...


Lire la suite sur Europe1