LA QUESTION SEXO - Flirter, est-ce tromper ?

·1 min de lecture

A partir de quand parle-t-on de tromperie dans un couple ? La question est vieille comme le monde et traverse bien des esprits, dont celui de Julien, auditeur de Sans Rendez-vous, sur Europe 1. Mercredi, il interroge notre sexologue Catherine Blanc sur la "normalité" de son besoin de flirter avec d'autres femmes que sa petite-amie, avec laquelle tout se passe pourtant très bien. 

>> Retrouvez les questions sexo tous les jours à 15h50 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

La question de Julien

"Je suis en couple depuis un an et je suis très bien avec ma copine, mais j'aime bien flirter avec des filles. Je me sens flatté et même si je sais que ça n'ira pas plus loin, j'ai quand même l'impression de tromper ma copine. Est-ce que c'est normal, ou est-ce que je culpabilise pour rien ?"

La réponse de Catherine Blanc

"La notion de tromperie, c'est une histoire de morale. Mais de fait, ce que fait Julien est un détournement de regard, d'intérêt pour l'autre, ce qui indique que ce n'était pas tant l'autre qu'il regardait, mais l'image qu'elle lui renvoyait, quelque chose de très flatteur et qu'il a besoin, de temps en temps, d'aller réalimenter à l'extérieur. Pourquoi ? Pour vérifier que l'on peut plaire, vérifier que l'on intéresse, vérifier que l'on fait rire…

N'est-ce pas quelque chose que l'on fait tous ? 

Si, tout le monde fait plus ou moins ça. Je dis plus ou moins, parce que ça n'est pas toujours ouvertement sur un plan de séduction 'sexué'. Mais le besoin de pla...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles