LA QUESTION SEXO - Mon ex est aussi mon voisin, comment gérer cette proximité ?

·1 min de lecture

Comment passer à autre chose quand on côtoie tous les jours l'être aimé ? Tiana croise tous les jours son ex, qui est aussi son voisin de palier, et cela la fait souffrir. Vendredi, dans Sans Rendez-vous, sur Europe 1, la sexologue Catherine Blanc lui conseille de questionner cette réflexion, qui semble selon elle indiquer un comportement obsessionnel. 

La question de Tiana

"J'ai eu une relation de plusieurs mois avec mon voisin de pallier, malheureusement, il m'a quitté il y un an et j'en souffre toujours. Je le croise encore tous les jours, parfois accompagné, et ça fait mal, mais j'adore mon appartement et ne souhaite pas l'abandonner. Que me conseillez-vous ?"

La réponse de Catherine Blanc 

"La situation serait la même avec des meilleurs amis ou la fratrie de ces derniers. Avec les gens dont nous sommes proches, il y a un risque majeur parce que si l'histoire ne va pas jusqu'à son terme, la vie ne s'arrête pas, les maisons ne se déplacent pas et les amitiés ne s'abandonnent pas. Est-ce qu'il faut déménager ? Non, mais là n'est pas la question. Certes, elle peut aimer énormément son appartement, mais il est curieux d'aimer autant un appartement mitoyen à celui de la personne qu'on aime, à qui on montre au quotidien sa souffrance quand lui exhibe son bonheur.

Elle n'ose peut être pas prendre son envol. Cela pose des questions sur ce qui, dans l'histoire d'amour, entretient des liens de soumission à la toute-puissance de l'autre. Au-delà de cette relation se pose la question d...


Lire la suite sur Europe1