Qu'est-ce que la ZZCCMXTP, cette mixtape insolite imaginée par Ronare, Pandezz et KronoMusic?

Les musiciens Pandrezz, Ronare et Kronomuzik viennent de dévoiler ce vendredi leur album baptisé la
Les musiciens Pandrezz, Ronare et Kronomuzik viennent de dévoiler ce vendredi leur album baptisé la

On l'a vu s'inviter dans les tendances Twitter au premier tour des législatives, le hashtag #zzccmxtp est un ovni d'Internet accompagné par un projet musical tout aussi ubuesque.

41 morceaux, 50 invités et un nom pour le moins original. Ce vendredi, Ronare, Pandrezz et KronoMuzik ont dévoilé la Zzccmxtp (à lire Zizi caca mixtape). À l’occasion de cette sortie, BFMTV.com a rencontré ces trois beatmakers, venus détailler la genèse de ce disque inédit.

Une histoire inspirée par Bigflo et Oli

Née d'une rencontre sur Twitter, la Zzccmxtp est un projet musical ambitieux imaginé par une bande d’amis: Ronare, vidéaste, Pandrezz, beatmaker et KronoMuzik, musicien et co-créateur avec Squeezie et Myd du hit Time Time, parodie du groupe roumain O Zone.

À l'origine du nom de ce disque, un montage parodique sur YouTube (appelée YouTube poop), réalisé par Ronare qui s’amuse du morceau Nous Aussi de Bigflo et Oli. Dans celui-ci, l’un des couplets de Bigflo est détourné. L'artiste rappe alors: "Ce n’est pas qu’une histoire de zizi, c'est aussi une histoire de caca."

“C’est une phrase qui nous a tout de suite fait rire”, explique Pandrezz. À tel point que ces deux mots deviennent un véritable gimmick entre les trois amis:

"On faisait des montages sur les réseaux avec zizi et caca. On en parlait tout le temps. Les gens qui nous suivaient en pouvaient plus, mais nous ça nous faisait marrer", précise KronoMuzik.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Comme une évidence, "zizicaca" est donc rapidement devenu le titre idéal pour ce projet de musique né fin 2021. Un nom enfantin, intrigant et à la fois "protecteur", selon Pandrezz.

"Le côté second degré de ce titre nous permet de nous cacher derrière cette étiquette 'troll' et de pouvoir expérimenter sans trop de pression. Et puis ça nous amuse aussi de créer un véritable contraste entre le nom drôle au premier abord et notre musique, au final très pro", explique-t-il.

Une liste d'invités impressionnante

Ce qui caractérise cette mixtape c’est notamment la quantité colossale d’invités - au nombre de 50 - qu’elle comporte. À la croisée des mondes, la Zzccmxtp, lie entre eux les différents milieux d'Internet: YouTube, Twitch, Twitter...

On y retrouve ainsi des youtubeurs tels que Squeezie, Antoine Daniel, révélé grâce à son émission humoristique What The Cut, Patrick Baud, connu pour son format Étranges Escales ou Le Règlement, chaîne dédiée au rap.

"L’objectif, c’était que chaque personne conviée puisse tester des choses et s'épanouir sur un morceau, qu''il ou elle n'aurait pas pu faire en temps normal pour sa propre carrière", précise Ronare.

Viennent s'ajouter à cette longue liste des streamers: BagheraJones, Mister MV ou encore Horty. Mais également des stars de la musique: les rappeurs Di-meh, Mister V, Bigflo, Alkapote, la chanteuse Zinée et le journaliste rap Mehdi Maïzi.

"Notre but ultime c'était d’avoir Bigflo, car c'est un peu grâce à lui que ce projet est né. La boucle est désormais bouclée", ajoute Ronare. Cependant les trois beatmakers regrettent l’absence de certains artistes dont le rappeur Jul, sollicité à de nombreuses reprises sans succès.

"Souvent les refus qu’on a eu c’était en raison du titre de la mixtape et de l’image que cela pouvait donner aux carrières déjà bien installées de ces artistes", précise Pandrezz.

"Pour Jul, on y a cru. Au départ, on avait réussi à mettre en tendance Twitter le hashtag #juldanslazizicacamixtape, qu’il a lui-même tweeté par la suite. Mais on n'a jamais eu de retour. Je pense qu’il a dû juste trouver le nom du hashtag rigolo", indique KronoMuzik.

Un "projet de musiciens et de potes"”

Pour chaque titre de la mixtape Ronare, Pandrezz et KronoMuzik ont imaginé un morceau "concept", adapté à l’invité convié. Résultat, ces 41 univers très variés donnent naissance à un disque plus qu’éclectique. On y retrouve aussi bien de l’hyperpop, du rap, que de la techno ou de l’électro.

"C’est avant tout un projet de musiciens et de potes. On s'est amusé à faire des propositions qu’on trouvait intéressantes mais aussi drôles à réaliser pour ensuite y inviter plein de monde", confie Pandrezz.

Une promotion savamment orchestrée

La Zzccmxtp doit également sa popularité à la communication originale autour du disque pensée par KronoMuzik, Ronare et Pandrezz. Début mars, les trois amis lancent un premier teasing sous forme de jeu vidéo RPG totalement développé par Pandrezz.

Dans ce jeu, baptisé ZZCC La légendre (sic), le joueur incarne un personnage qui doit aller à la rencontre de différentes personnalités afin de mettre la main sur une mystérieuse mixtape disparue.

"Le but, c'était d’introduire de manière originale tous nos invités", explique Pandrezz.

Quelques mois plus tard, les trois artistes imaginent une seconde salve de promotion loufoque lors de laquelle ils mettent en vente des précommandes de la mixtape en CD.

Mais ces disques ont une particularité: comme précisé sur le site d’achat, "ils sont tous dédicacés à même le CD, à la main, par le biais d’un objet tranchant", sauf un, laissé intact.

Ce procédé de gravure rend "les disques illisibles donc pas moyen de les lire avec ton lecteur CD, mais c'est pas très grave dans la mesure où de nos jours personne n’a de lecteur CD", peut-on lire sur le site.

"Ce que j’aime bien avec ce genre d’idée, c’est l’irruption de l’absurde dans la vie des gens. On n'a rien à perdre à le faire, on s’amuse et en plus on redonne aux auditeurs, curieux de savoir s’il va fonctionner ou pas, l’envie d'écouter le CD", souligne KronoMuzik.

Et Pandezz de conclure: "On a vendu quasiment 100% des 6000 préventes, ça veut dire qu’on a un public qui suit ce qu’on fait. Est-ce que c’est parce que le délire les fait rire ou parce qu’ils nous font confiance musicalement? Je n'en sais rien, je crois au final que les deux réponses me vont tout autant."

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles