Qu'est-ce que la zeptoseconde, utilisée pour mesurer la plus petite unité de temps ?

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Il a fallu en tout et pour tout 247 zeptosecondes pour que l'expérience en question se déroule. 
Il a fallu en tout et pour tout 247 zeptosecondes pour que l'expérience en question se déroule.

Le temps peut paraître parfois infiniment long. Mais il peut aussi passer à la vitesse de l'éclair. En physique, il est possible de chronométrer avec précision d'infimes périodes de temps avec une unité de mesure méconnue du grand public : la zeptoseconde. Elle équivaut à un billionième de milliardième de seconde, soit 0,000000000000000000001 seconde. Des scientifiques sont parvenus à chronométrer de façon précise la durée que mettait un photon à traverser une molécule de dihydrogène grâce à cette unité de temps, raconte Futura Sciences.

Il a fallu en tout et pour tout 247 zeptosecondes pour que l'expérience en question se déroule, ce qui en fait la durée la plus courte jamais mesurée. Les résultats, obtenus par les physiciens de l'université de Goethe en Allemagne, ont été publiés dans la revue Science. Les chercheurs ont utilisé un microscope à réaction COLTRIMS (Cold Target Recoil Ion Momentum Spectroscopy), seul appareil capable de mesurer une si petite durée, pour arriver à cette conclusion. Il permet de suivre avec précision des réactions moléculaires ou atomiques.

Un précédent record en 2016

Le précédent record datait de 2016 avec 850 zeptosecondes enregistrées. « Nous avons pu utiliser l'interférence des deux ondes électroniques pour calculer précisément quand le photon a atteint le premier et quand il a atteint le second atome d'hydrogène. Et cela peut aller jusqu'à 247 zeptosecondes, selon la distance qui sépare les deux atomes dans la molécule du p [...] Lire la suite