Qu'est-ce que la "Team Moore", qui s'inspire des méthodes des chasseurs de pédophiles anglo-saxons ?

France 2
·1 min de lecture

Sur Facebook, certains internautes se créent de faux profils d'adolescentes, dans le but d'attirer et de piéger des prédateurs sexuels pour les dénoncer à la justice. Comme Neila, une mère de famille qui est aussi "chasseuse de pédophiles", et dit agir "dans l'intérêt supérieur de l'enfant".

En veillant à ne tenir aucun propos incitatif qui les ferait tomber sous le coup de la loi, ces activistes conversent en ligne avec les pédophiles présumés qui les contactent, jusqu'à ce qu'un rendez-vous soit proposé à la fausse petite fille dont ils ont créé le profil. Et ils s'y rendent... pour confronter leur interlocuteur à ses messages et à ses photos, souvent très crus.

Ces activistes font très attention à rester dans la légalité, mais leurs actions inquiètent parfois les autorités. Ils ne prétendent pas remplacer la police – ils souhaitent travailler en lien avec elle – mais se veulent plutôt des lanceurs d'alerte.

Au Royaume-Uni, c'est un phénomène de société depuis dix ans

Leurs codes et leurs méthodes s'inspirent des "chasseurs de pédophiles" anglo-saxons. Au Royaume-Uni, c'est un phénomène de société depuis dix ans. Des groupes d'activistes y sont tolérés par les autorités et travaillent même en collaboration avec la police britannique. Dans leurs vidéos, les pédophiles (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi