Qu'est-ce que la Station spatiale internationale?

·1 min de lecture

Admirer 16 levers et couchers de soleil par jour. C'est le spectacle que va retrouver Thomas Pesquet, qui est parti vendredi pour la Station spatiale internationale (ISS), après un report du premier lancement pour cause de mauvaises conditions météo. Située entre 360 et 400 kilomètres de la Terre, grande comme un terrain de football, l'ISS alterne en permanence 45 minutes d'obscurité et 45 minutes de lumière du fait de sa rotation autour de la Terre, qu'elle accomplit en 90 minutes.

Une station spatiale également très coûteuse, qui a nécessité 150 milliards de dollars rien que pour sa construction et qui est toujours financée à hauteur d'une centaine de milliards de dollars par an, dont une dizaine payée par les Européens, au prorata de leurs investissements. Son utilité est de ce fait régulièrement remise en cause.

Une station née de la Guerre froide, assemblée pendant 27 ans

Le projet de Station spatiale internationale a été lancé en janvier 1984 par le président américain Ronald Reagan dans le cadre de la course aux étoiles qui oppose alors les Etats-Unis à l'URSS. Après la chute de celle-ci, et devant la flambée du coût de la station, le président Bill Clinton invite la Russie, en 1993, à rejoindre le projet. Les premiers modules russe et américain sont assemblés à partir de 1998, mais l'accident de la navette Columbia en 2003 vient retarder les travaux de construction de la station, auxquels se sont joints les Européens, le Canada, le Japon et le Brésil.

Lire aussi - De r...


Lire la suite sur LeJDD