Qu'est-ce que le régime de Vichy?

·1 min de lecture

Le 22 juin 1940, après la débâcle de l'armée française, le maréchal Pétain, président du Conseil, signe l'armistice qui divisera l'Hexagone en deux. Gouvernement et Parlement quittent Paris pour s'installer à Vichy. La ville thermale devient de fait la capitale de la zone libre en raison de sa capacité hôtelière, de la modernité de son central téléphonique et de sa bonne desserte ferroviaire. Le 10 juillet 1940, 569 députés y votent les pleins pouvoirs à Pétain, qui devient le chef de "l'Etat français" et impose un régime autoritaire et collaborationniste.

Lire aussi - ENQUETE. Comment Vichy a tourné le dos à ses années noires

Un passé lourd à assumer 

Le 10 juillet 2020, soit 80 ans plus tard, la sous-préfecture de l'Allier a commémoré le geste républicain des 80 députés s'étant opposés à cette loi constitutionnelle. Une cérémonie loin d'être anodine, alors que les autorités municipales sont engagées dans une bataille sémantique autour de l'appellation "régime de Vichy", qui ternirait la réputation de la ville.

Retrouvez toutes les antisèches du Journal de Demain ici

Des historiens, au contraire, reprochent au maire et à son prédécesseur de refuser d'affronter le sombre passé de la ville d'eau. Difficile effectivement de trouver des traces de cette époque à Vichy, en sachant que "l'Etat français" a été longtemps considéré comme une parenthèse à oublier après la Seconde Guerre mondiale.

Nos antisèches les plus lues - Confinement : qu'est-ce qu'un produit dit "essentiel"?

Qui so...


Lire la suite sur LeJDD