Qu'est-ce qu'une fatwa?

·1 min de lecture

Deux des onze suspects arrêtés dans l'enquête sur l'attentat contre Samuel Paty "ont manifestement lancé une fatwa contre le professeur", a déclaré lundi matin sur Europe 1 le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin. Dans l'expression publique, ce terme est souvent évoqué pour désigner une condamnation, voire une condamnation à mort prononcée à l'encontre d'une personne. La fatwa lancée en 1989 par le guide suprême iranien sur l'écrivain Salman Rusdhie, auteur du livre Les Versets sataniques, a contribué à cette déformation.

Retrouvez toutes les antisèches du Journal de Demain ici

La fatwa est en fait dans l'islam une "consultation juridique donnée par une autorité religieuse à propos d'un cas douteux ou d'une question nouvelle" ou bien "la décision ou le décret qui en résultent", selon la définition du dictionnaire Larousse. Au sens littéral, le terme désigne une "réponse" ou un "éclairage" faits à ceux qui viennent demander conseil sur leur pratique religieuse, précise le chercheur Roland Laffitte, spécialiste des mots de l'islam. Les sujets sur lesquels une fatwa peut porter sont donc innombrables, du recours aux valves cardiaques provenant du porc à la possibilité d'aller sur des sites de rencontre.

La fatwa est un avis et n'a pas en soi force de loi, même dans les pays appliquant la loi islamique. Elle est prononcée par le mufti, une personne censée être dotée de sagesse. Mais l'islam n'étant pas centralisé, les recommandations peuvent s'accumuler et se contredire.


Lire la suite sur LeJDD