Qu'est-ce qu'un vitiligo?

·1 min de lecture

Edouard Philippe, l'ex-Premier ministre, a révélé avant de quitter sa fonction la cause des taches blanches qui avaient envahi sa barbe depuis plusieurs mois. "C'est une maladie – un vitiligo – sans gravité, ni douloureuse, ni contagieuse", expliquait-il dans Paris Match. Il s'agit d'une maladie qui s'acquiert et "au cours de laquelle des taches blanches apparaissent sur la peau", explique l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).

Lire aussi - Ce que Macron et Philippe vont se dire lors de leur dîner de retrouvailles lundi

Aucun traitement réellement établi

"Ces dépigmentations sont plus ou moins évolutives et plus ou moins généralisées.", précise l'Inserm. La dépigmentation touche alors la peau, dans 90% des cas, des côtés du corps, mais aussi les poils ou cheveux sur la zone concernée... Les causes de la maladie sont inconnues, même si les recherches penchent désormais sur une maladie multifactorielle, avec une susceptibilité génétique. C'est une réaction auto-immune (c'est le système immunitaire du patient qui s'attaque aux pigments de la peau) et d'autres maladies du même genre lui sont liées, comme l'hyperthyroïdie. Aucun traitement n'a été réellement établi.

Retrouvez toutes les antisèches du Journal de Demain ici

Edouard Philippe dit que son vitiligo n'est ni grave, ni douloureux, mais les médecins, les patients et même les organisations de santé alertent néanmoins sur les risques psychologiques (dépression, suicides parfois) que la maladie fa...


Lire la suite sur LeJDD