Qu'est-ce qu'un iceberg?

·1 min de lecture

Il fait l'équivalent de l'île espagnole Majorque, ou la moitié de la Corse. L'iceberg le plus gros du monde (4.320 kilomètres carrés) vient de se détacher de l'Antarctique et se baigne désormais dans la mer de Weddel, au sud du Cap Horn. Un iceberg c'est un bloc de glace d'eau douce (et non salée) qui dérive sur un plan d'eau, généralement une mer. Ils se détachent soit du front d'un glacier coulant sur la mer ou de ce qu'on appelle une barrière de glace. C'est le prolongement sur la mer d'un inlandsis, une immense nappe de glace recouvrant les terres et faisant parfois plusieurs milliers de mètres d'épaisseur. Il n'y a que deux inlandsis sur Terre, au Groenland et en Antarctique.

Le front de la barrière de glace se fissure puis perd un gros bloc. C'est ainsi que naissent les icebergs. En glaciologie, on appelle ce phénomène le "vêlage", comme lorsqu'une vache met bas.

De plus en plus icebergs avec le réchauffement climatique

L'iceberg qui vient se former n'est pas le plus grand jamais mesuré : il s'agit du bloc B-15, d'une surface de 11.000 kilomètres carrés, et détecté en 2000. Il a fini, comme tous ses congénères, par être fragmenté à force de chocs contre le continent et ses glaces, ou par des vagues.

La réputation des icebergs est vraie : 92% de leur volume est bien situé sous la surface de l'eau. Leur nom est anglais, mais provient d'une déformation du néerlandais. Ils sont ainsi nommés aux Pays-Bas ijsberg (ça se prononce presque comme iceberg), ce qui signifie littéral...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles