Qu'est-ce qu'un génocide?

·1 min de lecture

Un génocide est, selon la définition donnée par le dictionnaire Larousse, "un crime contre l'humanité tendant à la destruction de tout ou partie d'un groupe national, ethnique, racial ou religieux". Il peut être question de l'extermination simple du groupe en question mais pas seulement : le soumettre à des conditions d'existence qui mettent en péril sa survie, entraver les naissances ou procéder à des transferts forcés d'enfants relèvent aussi d'un génocide. 

Le terme "génocide" a été inventé par un juriste polonais, Raphael Lemkin, et utilisé pour la première fois en 1944. Il renvoyait directement à la Shoah, c'est-à-dire à l'extermination du peuple juif par l'Allemagne nazie. Sa définition devient juridique quand elle reprise et complétée par les Nations unies dans sa Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide, un traité international approuvé en 1948.

Retrouvez toutes les antisèches du Journal de Demain ici

Cette notion reste toutefois théorique et la controverse n'est jamais loin lorsqu'il s'agit de qualifier de façon concrète un génocide, d'autant que ce mot a pu tomber dans le langage commun. Le débat persiste notamment sur le caractère volontaire, systématique et préparé d'un génocide, qui le différencierait d'un autre meurtre de masse.

Lire aussi - Quelles seront les conséquences de la reconnaissance du génocide arménien par les Etats-Unis?

Officiellement, l'ONU qualifie trois génocides : celui des Arméniens par l'Empire ottoman en 1915-1916, ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles