Qu'est-ce qu'un dôme de chaleur ?

© AMEZ UGO/SIPA

Depuis quelques jours, la France se trouve sous un dôme de chaleur, cause de la canicule à venir. Comparable à un couvercle sur une casserole, le dôme de chaleur est en fait une masse d’air chaud compressée par un anticyclone qui stagne. L’air emprisonné est comprimé, et se réchauffe. Résultat : le thermomètre s’affole sous le dôme, où les températures deviennent plus chaudes que sur les territoires environnants. Les perturbations qui pourraient rafraichir la zone, comme le vent ou les précipitations, ne peuvent pas pénétrer.

Retrouvez ici l'ensemble de nos antisèches

Ce phénomène, qui survient surtout au printemps ou en été, a déjà été observé en France lors des précédentes canicules. Il s’est aussi produit dans d’autres pays, comme le Canada ou la Russie. En mai dernier, ce sont l’Inde et le Pakistan qui ont été touchés. Ces bulles ont une durée de vie limitée – quelques jours en général – mais elles pourraient bien être de plus en plus fréquentes, notamment à cause du changement climatique. Ces vagues de chaleur se sont déjà multipliées ces dernières décennies. Selon Météo France, « il y a eu 3 fois plus de vagues de chaleur ces 30 dernières années que durant les 42 précédentes ». Depuis 2010, 20 vagues de chaleur ont déjà été recensées. Elles sont aussi plus longues.

Le dôme de chaleur s’oppose au phénomène de la goutte froide (blocage d’air froid).

À partir de mardi prochain, les températures devraient baisser même si elles resteront au-dessus des normales de saison. De ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles