Qu'est-ce qu'un album posthume?

·1 min de lecture
© Sipa

Un album posthume est un album de musique sorti, comme son nom l'indique, après la mort du chanteur. Dans le domaine, Jimi Hendrix détient tous les records : près de 40 albums parus après sa mort (dont une quinzaine en studio) contre… cinq seulement de son vivant. Nettement mieux que Johnny Hallyday : trois seulement, mais Mon pays c'est l'amour (2018), paru un an après sa mort, fut l'une des meilleures ventes de sa carrière. Voilà la magie des voix enregistrées : un chanteur ne se vend jamais mieux que mort.

Retrouvez toutes les antisèches du Journal de Demain   ici

Plusieurs catégories se distinguent dans le marché juteux des albums posthumes.

Parfois, comme c'est le cas avec Johnny Hallyday, l'intéressé a pratiquement eu le temps de terminer son œuvre avant de trépasser. C'est le cas qui nous occupe aujourd'hui avec la sortie de l'album Toy de David Bowie. En 2000, le chanteur pensait vraiment publier ce recueil de chansons de jeunesse, mais à l'époque sa maison de disques s'y est opposée. Autre perspective : des maquettes que l'on rhabille d'un air neuf. Paru neuf ans après la mort du chanteur, l'album En amont (2018) d'Alain Bashung reprenait des ébauches délaissées avant le projet Bleu pétrole (2008). À partir des pistes témoins de voix, la productrice Edith Fambuena a ciselé d'élégantes orchestrations. Un autre cas de figure encore : l'album enregistré du vivant de l'artiste et programmé à la vente mais zappé in extremis. Ainsi, dans l'après-midi du 6 mars 1963, J...
Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles