Qu'est-ce que le PNF, Parquet national financier?

·1 min de lecture

Affaire Fillon, affaire Sarkozy-Paul Bismuth, affaire Kohler… Le parquet national financier a fait beaucoup parler de lui. Créé en 2014, il avait été annoncé par François Hollande quelques jours après les aveux de son ministre du Budget Jérôme Cahuzac. Il représente le ministère public (l'accusation donc), il est composé de magistrats et dirigé par le procureur de la République financier. Actuellement, il s'agit de Jean-François Bohnert et à sa création il s'agissait d'Eliane Houlette. Le PNF est placé sous l'autorité du procureur général de Paris.

Lire aussi - Parquet national financier : vers une enquête impossible?

Une compétence nationale, limitée à trois catégories d'infractions

Sa compétence est nationale et limitée à trois catégories d'infractions : "les atteintes à la probité (corruption, trafic d'influence, favoritisme, etc.), les atteintes aux finances publiques (fraude fiscale aggravée, escroquerie à la TVA, etc.) et les atteintes au bon fonctionnement des marchés financiers (délit d'initié, manipulation de cours, etc.)", explique le tribunal de Paris sur son site.

Retrouvez toutes les antisèches du Journal de Demain ici

Le PNF a vocation à travailler en particulier avec les policiers de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), créé également en 2013.

Nos antisèches les plus lues - Confinement : qu'est-ce qu'un produit dit "essentiel"?

Qui sont les "Loups gris" qui vont être dissous par le gouvernement?

Que v...


Lire la suite sur LeJDD