Qu'est-ce-que la natalophobie, cette angoisse pour les fêtes de fin d'année ?

Dans moins d'un mois, les Français vont fêter Noël. Cadeaux, sapin, repas festif et champagne, le programme est chargé. Si pour les enfants, cette période de l'année est féérique, pour les adultes, il semblerait qu'elle soit teintée d'angoisses. Selon un sondage IPSOS, dévoilé sur le site de téléconsultations Qare, que 44% des parents de jeunes enfants et 39% des femmes ont déclaré être très stressés par les fêtes de fin d'année. Cette étude a été réalisée sur un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population française. Chez les femmes et les personnes angoissées, cette peur peut même prendre la forme d'une phobie, appelée la natalophobie, autrement dit la peur de Noël.

Noël : une source d'angoisses

C'est généralement à partir du 1er décembre que cette angoisse arrive. Plus les jours passent et plus la peur s'accentue. En détail, l'étude révèle que pour 48 % des femmes, la charge mentale liée à cette période est une source d’angoisse justifiée par l'organisation des vacances, le choix et l'achat des cadeaux, la supervision des enfants, la préparation des repas... La fatigue physique accumulée pendant les fêtes est aussi une source d’inquiétude pour 45 % des parents, tandis que les excès d’alcool ou de nourriture angoissent 40 % des femmes de 18 à 34 ans interrogées. La pression familiale est par contre une peur partagée autant par les hommes que les femmes. 30% des interrogés se disent angoissés par (...)

Lire la suite sur Grazia

Kim Kardashian et Kanye West officiellement divorcés, le rappeur va devoir passer à la caisse
Voici les 15 robes les plus scandaleuses de l'Histoire (et elles ont de quoi faire polémique) !
Jessica Biel : ces confidences touchantes sur sa vie de maman
Laveur de vitres automatiques : des vitres impeccables toute l’année
7 choses à avoir absolument chez soi pour être plus heureux, selon la science