Qu'est-ce que l'inclusion scolaire?

·1 min de lecture
© AFP

L'inclusion scolaire fait partie de la loi de 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Critiquée par le candidat à la présidentielle Eric Zemmour, cette disposition légale contraint l’Éducation nationale à accueillir les élèves dont les parents en font la demande en "milieu ordinaire" (par opposition aux établissements adaptés). Cette loi oblige aussi l'école à adapter cet accueil.

Retrouvez toutes les antisèches du Journal de Demain ici

Les élèves qui ont obtenu un accord de la maison départementale pour les personnes handicapées (créées par la même loi de 2005) peuvent mettre en place avec une équipe de suivi de scolarisation un projet personnalisé de scolarisation (PPS). Ce projet prévoit les moyens de compensations de cet accueil : aménagements logistiques, matériels et aussi humains adaptés à la nature du handicap de l'élève. L'Education nationale doit donc embaucher des accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH, qui remplacent les auxiliaires de vie scolaire ou AVS). En école élémentaire, les classes pour l'inclusion scolaire (Clis) ont laissé la place aux unités localisées pour l'inclusion scolaire (Ulis). Celles-ci fonctionnent de manière mixte : les élèves sont d'emblée inclus en classe ordinaire mais ont des temps de regroupement en Ulis.

En tout, 451.000 élèves en situation de handicap sont aujourd’hui scolarisés en France, dont 385.000 en milieu ordinaire. L’Éducation nationale emp...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles