Qu'est-ce que l'ENA?

·1 min de lecture

L'Ecole nationale d'administration, creuset de la haute fonction publique française, a été créée le 9 octobre 1945, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, par une ordonnance du Gouvernement provisoire présidé par le Général de Gaulle. L'objectif était alors de démocratiser le recrutement des plus hauts serviteurs de l'Etat (via la mise en place d'un concours d'accès unique) et de professionnaliser leur formation. D'abord installé à Paris, son siège est définitivement transféré à Strasbourg en 2005.

Les meilleurs intègrent les "grands corps"

L'école, qui dispense aussi des formations continues et des cycles internationaux, est surtout connue pour sa formation initiale. Quelque 80 élèves y accèdent chaque année à l'issue de concours ultra sélectifs : concours externe pour les candidats titulaires au minimum d'un diplôme de premier cycle, interne pour les agents publics ayant au moins quatre ans de services ou le troisième concours pour les actifs du privé pouvant justifier de huit années d'activité. Les mieux classés à la sortie intègrent en priorité les "grands corps" : Cour des Comptes, Inspection générale des Finances ou Conseil d'Etat.

Lire aussi - On a passé une semaine sur les bancs de l'ENA

Régulièrement critiquée pour sa formation d'élite "hors sol", l'ENA a connu plusieurs réformes. Sa scolarité, d'une durée de 24 mois, alterne études et périodes de stages (trois, en France et à l'étranger). Une classe préparatoire réservée aux jeunes de milieux plus modestes a été...


Lire la suite sur LeJDD