Qu'est-ce que l'affaire Dupond-Moretti?

·2 min de lecture

Le garde des Sceaux est convoqué par la Cour de justice de la République, dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de conflit d'intérêt. Le point sur ce dossier hors normes.

Un rendez-vous chez les juges. Vendredi 16 juillet, le ministre de la Justice est convoqué... par les juges. Eric Dupond-Moretti doit se rendre, à 9 heures, devant la Cour de justice de la République (CJR), seule juridiction susceptible de juger un ministre pour des faits survenus dans l'exercice de ses fonctions. Il pourrait, à l'issue de ce rendez-vous, être mis en examen pour «prise illégale d'intérêts», en lien avec l'activité d'avocat qu'il exerçait avant d'être nommé place Vendôme. «Il sera présent, il va répondre à toutes les questions de son interrogatoire», a fait savoir son entourage à l'AFP.

Une perquisition spectaculaire. Cette convocation a suivi une perquisition inédite, qui s'est déroulée le jeudi 1er juillet au ministère de la Justice. Pendant 15 heures, les gendarmes de la section de recherche de Paris ont minutieusement fouillé les locaux de l'hôtel de Bourvallais. Jusqu'à ouvrir à l'aide de meuleuses et de perceuses de vieux coffres qui se trouvaient sous la bibliothèque du ministre, avait raconté son avocat, Me Christophe Ingrain. Les coffres ne contenaient rien, a assuré le conseil d'Eric Dupond-Moretti.

Des soupçons qui concernent l'ancien avocat. Au cœur du dossier se trouvent les activités passées d'Eric Dupond-Moretti. Il est soupçonné d'avoir utilisé ses fonctions de ministre pour régler ses comptes avec des magistrats auxquels il a été opposé comme avocat. L'Union syndicale des magistrats, principal syndicat de la profession, est à l'origine d'une plainte devant la Cour de justice de la République. «Eric Dupond-Moretti, en tant qu’avocat, a voulu faire punir des magistrats s’étant occupés de dossiers concernant un de ses clients (affaire Levrault) ou le concernant lui-même et ses proches(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles