Qu'est-ce-que les jeunes attendent de l'Europe ?

Pour clore la Conférence sur l'avenir de l'Europe et à deux jours de la venue d'Emmanuel Macron à Strasbourg, une marche pour l'Europe était organisée hier dans la capitale alsacienne. Près de 700 jeunes, de toute nationalité, ont défilé jusqu'au Parlement européen, pour exiger une Europe plus fédérale et plus inclusive. L'occasion aussi de lancer un appel au Président français pour qu'il place l'Europe au cœur de son nouveau quinquennat.

Une union politique, démocratique et sociale

"J'aimerais qu'on parle plus de l'Europe, qu'on en parle de manière positive et qu'elle revienne au centre des débats", résume Léa, venue spécialement de Paris pour faire entendre sa voix, "personnellement je suis convaincue que l'Europe est notre futur : ça va nous apporter beaucoup de choses en terme d'opportunités, en terme de protection de droits, on ne peut pas fonctionner sans Europe".

A côté d'elle, Morgan, 25 ans, militant aux Jeunes socialistes, espère lui aussi une Europe plus sociale, "qu'elle aille plus loin que la simple logique du marché commun et de la concurrence fiscale et sociale entre Etats, pour aller vers une union politique, démocratique et sociale". Pour autant, il n'a pas trop d'espoir quant à la politique d'Emmanuel Macron en la matière : "Lors de son précédent quinquennat, il avait promis d'apporter quelque chose de nouveau à l'Europe, mais au final, au delà des paroles, il n'y a eu grand chose de fait".

 

>> Retrouvez Europe matin week-end- 6-8 en podcast et en repla...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles