Qu'est ce que le double dutch, la discipline qui envahit les cours de récréation

·2 min de lecture

Tout droit venu de New-York, ce sport mélange les codes de la gymnastique et de la danse hip-hop à la plus traditionnelle corde à sauter.

Endurance, sens du rythme, agilité, coordination... Voici un petit aperçu non-exhaustif de ce qu'il faut pour s'adonner au double dutch, la nouvelle discipline star des cours de récréation. 

Une pratique qui donne à la corde à sauter ses lettres de noblesse. Le double dutch est une véritable discipline sportive, accessible à tous, et suscite un engouement grandissant ces derniers mois en France.

Gymnastique et hip-hop

Le double dutch ne requière que l'acquisition de deux cordes de trois mètres cinquante environ. Deux "tourneurs" font tourner les cordes en ellipse et un (ou deux) sauteur(s) effectue(nt) des figures à l'intérieur. Première étape donc: acquérir le bon coup de poignet pour tourner en rythme et en synchronisation avec ses coéquipiers.

Deux genres d'épreuves existent au sein de la discipline. D'abord, la vitesse, où l'objectif est de réaliser le plus de sauts possibles en un temps limité. Ensuite, le "freestyle", où les sauteurs, mais également les tourneurs, effectuent des acrobaties entre les cordes sur de la musique. Les participants mélangent alors les codes de la gymnastique et de la danse hip-hop.

Des quartiers newyorkais au cours de récréation françaises

Le double dutch est né dans les quartiers d'immigrés néerlandais de New-York. C'est d'ailleurs de là qu'il tire son nom, même si "double dutch" peut également être traduit par "charabia" en anglais. Dans les années 1970, la pratique est reprise dans le Bronx et se popularise.

Malgré l'important développement de ce sport, il reste un symbole des jeunes filles afro-américaines, qui en restent les plus ferventes pratiquantes. A cet égard, même l'ex-Première dame Michelle Obama s'est illustrée en faisant une démonstration de double dutch à la télévision américaine.

Promu discrètement en France dans les années 1980, le double dutch se développe d'abord en Île-de-France, notamment dans le Val-de-Marne, où se trouve aujourd'hui la fédération française de double dutch créée en 1990. Avec l’obtention de l’agrément du ministère des Sports en 2011, elle organise tous les ans le championnat de France de double dutch.

Et le nombre de licenciés ne cesse d'augmenter, porté par un engouement grandissant de la pratique dans les cours de récréation de l'Hexagone. Permettant de travailler la créativité, l'esprit d'équipe et presque tous les muscles du corps, le double dutch a même désormais sa place dans de nombreux cours d'EPS.

Désormais, le sport espère poursuivre le même destin que le breakdance en devenant une discipline olympique.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles