Qu'est-ce que le corps diplomatique ?

·1 min de lecture
© AFP

Sans doute la question mériterait-elle d’être posée au passé. Car, selon un décret publié le 16 avril au Journal officiel, les deux plus hauts corps diplomatiques -celui des conseillers des affaires étrangères et celui des ministres plénipotentiaires- vont disparaître. Ne restera donc que le corps des secrétaires des affaires étrangères. Cet événement, et la polémique qui a suivi, ont replacé le terme dans l'actualité.

Jusqu’à leur disparition, ces deux corps diplomatiques étaient composés des hauts fonctionnaires du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Cela représentait moins de 1.000 personnes. Les diplomates commençaient leur carrière après la sortie de l’ENA ou grâce à leur réussite du concours d’Orient. Ce statut en poche, ils faisaient ensuite leur chemin au ministère.

Retrouvez toutes les antisèches du Journal de Demain  ici

Malgré la réforme, la présence française à l’étranger ne va bien sûr pas disparaître. Mais ceux qui la composent pourront avoir eu une expérience dans d’autres grands corps de l’Etat comme celui de la préfectorale, par exemple. Ce qui fait craindre à certains une perte de compétence. Car le réseau français était jusqu’à présent très réputé. Sylvie Bermann, ancienne ambassadrice à Pékin, Londres et Moscou, en témoignait auprès de l’Opinion en novembre 2021 : « Lorsque j'étais à Londres, le Foreign Office avait fait un travail interne pour déterminer quel était le meilleur corps diplomatique étranger. Il nous avait désignés et l’on aura...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles