Qu'est-ce que Popeyes, le sérieux concurrent de KFC qui débarque en France ?

Popeyes : le spécialiste du poulet frit, sérieux concurrent de KFC, arrive en France (Crédit : Getty Images) (Getty Images)

La spécificité de Popeyes ? Un sandwich avec du poulet mariné pendant 12 heures minimum dans un mélange d’épices cajun traditionnelles, pané à la main et frit en restaurant.

Dans un secteur ultra-concurrentiel où les géants du fast-food (McDonald’s, Burger King, KFC…) se livrent une bataille sans merci pour séduire chaque jour de nouveaux clients, un nouvel acteur entend bien jouer les trouble-fête ces prochaines semaines dans l’Hexagone. À compter du 1er février 2023, la célèbre enseigne américaine de poulet frit Popeyes débarque à Paris, près de la gare du Nord. La chaîne de restaurants, originaire de Louisiane dans le sud des États-Unis, vise une vingtaine de restaurants dans les plus grandes villes de l’Hexagone dès cette année.

Popeyes - prononcez "pop-aille-zzz" - compte sur son partenariat avec la plateforme de livraisons Deliveroo pour quadriller 80 % du territoire francilien avant l’année prochaine et le développement des "dark kitchens", ces restaurants virtuels qui n'existent que pour la livraison. Elle compte près de 4 000 restaurants dans une trentaine de pays, évidemment aux États-Unis mais aussi en Espagne, en Allemagne, au Royaume-Uni ou encore en Suisse.

"Chicken sandwich" ou "Tower" ?

Mais qu’est-ce que ces sandwichs peuvent-ils bien avoir de plus que les autres ? En réalité, Napaqaro, maison mère de Buffalo Grill et Courtepaille, et détentrice de la franchise pour la France compte surtout sur son "chicken sandwich" pour sérieusement concurrencer KFC, qui propose se son côté son fameux sandwich "Tower" et ses légendaires "Tenders" de poulet. Imaginez un poulet mariné 12 heures dans des épices cajuns et pané à la main et vous obtenez le produit emblématique de la marque.

Les clients pourront aussi se tourner vers le Chicken Sandwich Deluxe, une version adaptée aux papilles françaises avec du Cantal à la place du Cheddar, ou le Red Bean Burger, un sandwich végétarien. Chose rare pour une chaîne de fast-food, le service se fera à table comme dans un "vrai" restaurant et les desserts seront présentés sur… chariot.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

En 2018, la mayonnaise n’avait pas pris

Pour être tout à fait précis, le spécialiste du poulet frit outre-Atlantique n’en est pas à son coup d’essai en France. En 2018, Popeyes avait déjà tenté une percée dans le Sud de la France avec l’ouverture de trois restaurants. Sans succès. À Montpellier, l'enseigne Popeyes Louisiana Kitchen n'aura tenu que dix mois pour une fermeture en décembre 2018. "Il est vrai que ces derniers mois, les files d'attente étaient inexistantes face aux caisses du Popeyes", écrivait le Midi Libre à l’époque. Le public français sera-t-il plus réceptif cinq ans plus tard ?

VIDÉO - Manger au fast-food, est-ce si mauvais pour la santé ?