Qu'est-ce que le "BodMod" (ou modifications corporelles) et quels sont les risques ?

![CDATA[Shutterstock / Vershinin89]]

Langue coupée en deux, objets insérés sous la peau, implant de cornes sur le crâne, scarifications... toutes ces interventions entrent dans ce que l'on appelle du "BodMod", abréviation de body modification. Et elles ne sont pas sans risques...

Qu'est-ce que le BodMod ?

Récemment, un "artiste" australien s'est vu condamné à 10 ans de prison, rapporte Vice, après que plusieurs de ses opérations n'aient tourné au drame. Une femme, à qui il avait retiré les lèvres génitales a passé un an à souffrir au point de ne plus pouvoir porter de sous-vêtements. Une autre, après s'être fait retirer "une grosse portion de graisse" de l'abdomen aurait subi une perforation de l'abdomen des suites de l'opération. Enfin, une patiente qui l'avait consulté pour la pose d'un implant en silicone sous la peau au niveau de la main, est morte des suites d'une septicémie, après que cet "artiste" lui ait déconseillé de se rendre chez le médecin pour être véritablement soignée.

Le BodMod n'est donc pas sans risques... Mais cette pratique existe depuis toujours, comme le rappelle un mémoire de l'Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique paru en 2018. En 3 300 avant Jésus-Christ on note déjà des tatouages au charbon, de nature médicale, retrouvés sur la momie Otzi. Par ailleurs, des rites initiatiques, des raisons religieuses, des rites de fécondité ou de fertilité ont depuis toujours utilisé les modifications corporelles.

L'ARS Auvergne Rhône-Alpes a d'ailleurs publié (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Comment protéger son audition en festival cet été ?
CAS COVID. Ce vendredi 8 juillet 2022 : 150 000 morts depuis le début de l'épidémie, masque, annonces en direct
Arthrose du genou : la viscosupplémentation pas si efficace que ça
Fracture de l'avant-bras : symptômes, traitement, temps de guérison
Variole du singe : symptômes, contamination, 721 cas, témoignages

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles