Quentin Elias : « J’étais à fond dans le sexe »

Quentin Elias, alias « Quentin d’Alliage », est revenu sur sa participation à un film pornographique aux Etats-Unis. A 45 000 euros les 10 minutes de tournage, il est persuadé que n’importe qui aurait accepté la proposition.

Son film porno, Quentin Elias l’assume. L’ancien minet d’Alliage, devenu vaguement chanteur, mannequin mais surtout bodybuilder, a confié à Télé-Loisirs.frqu’il ne regrettait pas d’avoir accepté de faire une apparition dans une vidéo porno. « J’étais sur Los Angeles à un moment donné, quand j’ai sorti un de mes singles qui s’appelle Kama Sutra, a-t-il expliqué. J’étais vraiment à fond dans le sexe ». Hasard du timing, c’est à ce moment là qu’il a reçu une belle proposition de la part d’une grande société de production de films X.

« Pourquoi pas ? », s’est demandé Quentin. « Y a Randy Blue qui est venu et qui m‘a proposé de faire une vidéo en solo. Je suis bien foutu, ils m’ont payé beaucoup d’argent pour être 10 minutes dans une vidéo, j’ai dit : “Pourquoi pas, je serais bête de refuser”. » C’est ainsi que le chanteur, que l’on a recemment revu dans L’île des vérités sur NRJ12, s’est retrouvé nu face à la caméra, les muscles bandés, la pose lascive, à se lécher les doigts, en échange de 45 000 euros. « Je pense que tout le monde l’aurait fait », assure Quentin. Ça se discute.

Retrouvez cet article sur voici.fr


Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.