Quels sont les 15 pays les plus pollueurs au monde ?

·3 min de lecture

En 2021, les émissions de dioxyde de carbone connaîtront la deuxième plus grande hausse de l’Histoire, avec 1,5 milliard de tonnes supplémentaires, selon les données de l’Agence internationale de l'énergie (IEA).

En 2018, l’Atlas Mondial du Carbone a publié une liste des pays les plus pollueurs au monde, et voici le top 15.

1 - Chine

La Chine est en tête avec 10 milliards de tonnes de dioxyde de carbone émises par an, soit près de 28% de l’ensemble des émissions mondiales. Le pays le plus pollueur au monde se bat actuellement pour éliminer les émissions de CO2 de l’atmosphère d’ici 2030.

2 - États-Unis

Les États-Unis sont sur le podium depuis plus de 160 ans. Le pays, qui émet actuellement environ 5,2 milliards de tonnes de CO2 par an, arrive désormais en deuxième position.

3 - Inde

L’Inde est le troisième pays le plus pollueur, émettant 2,6 milliards de tonnes de dioxyde de carbone, notamment à cause de la combustion du pétrole et l’augmentation des biens de consommation, comme les automobiles et les produits électroniques.

4 - Russie

L’industrialisation de masse de l’Union soviétique continue d’avoir des conséquences pour les Russes, plaçant le pays en quatrième position avec 1,6 milliard de tonnes de CO2 émises dans l’atmosphère chaque année.

5 - Japon

Avec 1,1 milliard de tonnes de dioxyde de carbone émises par an, le Japon considère que la production industrielle est le principal responsable de la pollution mondiale.

6 - Iran

L’Iran est responsable de l’émission de 780 millions de tonnes de CO2 dans l’atmosphère. En 2010, les autorités avaient même déclaré un jour férié dans la ville de Téhéran en raison du niveau élevé de pollution atmosphérique dans la capitale du pays.

7 - Allemagne

L’Allemagne est le pays de l’Union européenne le plus pollueur. Cette septième place, avec 702 millions de tonnes de CO2 émises chaque année, est principalement due aux centrales thermoélectriques et à l’expansion du secteur de l’élevage en Allemagne.

8 - Indonésie

L'Indonésie arrive en huitième position avec 618 millions de tonnes de dioxyde de carbone par an. En 2018, les résidents de Jakarta ont poursuivi le gouvernement en justice pour négligence au sujet de la pollution atmosphérique.

9 - Corée du Sud

La quatrième puissance économique d’Asie rejette 611 millions de tonnes de CO2 dans l’atmosphère chaque année. La ville de Séoul est la ville la plus polluée de Corée du Sud, abritant la plupart des zones industrielles du pays.

10 - Arabie saoudite

L’Arabie saoudite émet 582 millions de tonnes de dioxyde de carbone. Le pays est le plus grand exportateur de pétrole au monde, et la capitale, Riyad, était autrefois considérée comme la ville la plus polluée au monde.

11 - Canada

Les 577 millions de tonnes de CO2 émises par le Canada chaque année ont déjà eu des conséquences importantes dans le pays : cette année, les Canadiens ont dû endurer des températures supérieures à 49ºC à cause de l’effet de serre.

12 - Afrique du Sud

L’Afrique du Sud émet 479 millions de tonnes de CO2. Selon des chercheurs de l’Organisation de coopération et de développement économiques, la pollution tuerait plus de personnes que les maladies causées par les eaux non traitées et la malnutrition sur le continent africain.

13 - Brésil

Avec 466 millions de tonnes de dioxyde de carbone émises chaque année, le Brésil figure parmi les pays d’Amérique latine les plus pollueurs. Son objectif est d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.

14 - Mexique

Jusque dans les années 1990, Mexico était considérée comme la ville la plus polluée au monde. Le Mexique émet 439 millions de tonnes de dioxyde de carbone dans l’atmosphère chaque année, mais souhaite réduire ce chiffre de 22% d’ici 2030.

15 - Australie

L’Australie émet 411 millions de tonnes de CO2 et lutte depuis des années contre les feux de forêt, l’une des principales causes de la pollution atmosphérique du pays. Environ 10 millions d’hectares ont été détruits par des incendies entre juillet 2019 et janvier 2020.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles