Quels sont les pays engagés dans un processus d’adhésion à l’UE ?

Brussels: EU institutions
Brussels: EU institutions

Une séquence décisive s’ouvre pour l’Ukraine ce jeudi 23 mai. Réunis en sommet à Bruxelles jusqu’à vendredi, les dirigeants de l’Union européenne se penchent sur l’avenir européen de ce pays, envahi depuis le 24 février par la Russie. Au vu des déclarations de soutien des uns et des autres, notamment celle de la France qui occupe actuellement la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne, Kiev devrait obtenir sans grande difficulté le statut de candidat à l’UE, déjà approuvé la semaine dernière par la Commission européenne. Il en va de même pour la Moldavie, sur laquelle vont également se pencher les chefs d’Etat européen. Pays le plus pauvre du continent, la Moldavie a accueilli plus de 400 000 réfugiés depuis le début du conflit.

Le statut de candidat à l’UE ouvre la voie au processus d’adhésion, un cheminement long et complexe vers lequel sont actuellement engagés cinq autres pays, pour la plupart issus de l’ancien bloc yougoslave, à des stades plus ou moins avancés.

La Macédoine du Nord

La Macédoine du Nord a obtenu son statut de pays candidat en décembre 2005. Depuis 2009, ses ressortissants n’ont plus besoin de visas pour voyager en Europe. Mais les discussions à proprement parler sur son adhésion ont mis plus d’une dizaine d’années avant de démarrer, en raison notamment de vives tensions avec la Grèce, qui revendique aussi le nom de « Macédoine » pour l’une de ses régions. En 2019, ce sont la France et les Pays-Bas qui freinent des quatre fers, réclamant une réflexion sur l’approfondissement de l’Union avant d’envisager un nouvel élargissement. Les négociations d’adhésion se sont officiellement ouvertes en mars 2020.

Le Monténégro

Le processus d’adhésion du Monténégro est corrélé à son indépendance, obtenue à l’issue du référendum de 2006, qui acte la dissolution de l’entité Serbie-et-Monténégro, mise en place après la fin de la (...) Lire la suite sur Public Sénat

« Emmanuel Macron persiste dans une démarche politique qui nous a conduits à cette Assemblée ingouvernable », dénonce Aurélien Pradié (LR)

Présidence de la commission des Finances : RN ou Nupes ? Gérard Larcher a tranché. La gauche crie au « front antirépublicain »

Olivier Marleix élu président du groupe à l’Assemblée nationale face à la jeune garde LR

Allocution de Macron : « Il n’a pas saisi l’étendue du désaveu de dimanche soir », fustige Roger Karoutchi

Yves Coppens, son dernier grand entretien à la télévision

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles